Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Nairobi : malls et mondialisation

Nairobi : malls et mondialisation

Publié le 10/10/2013
Westgate Shopping Mall à Nairobi, Kenya


- Diploweb - "Westgate Shopping Mall à Nairobi, Kenya : une attaque contre un lieu emblématique d’une Afrique mondialisée", Catherine Fournet-Guerin, 6 octobre 2013.
Extraits :
« Le centre commercial, le mall en anglais, c’est tout d’abord un vrai lieu de sociabilité dans une grande ville comme Nairobi qui compte quelque trois millions d’habitants. (…)
Ainsi, les malls d’Afrique, tout particulièrement des pays les plus développés d’Afrique, comme le Kenya, ressemblent en tous points à ceux d’Europe ou d’Amérique du Nord. Et comme partout dans le monde, on s’y presse le samedi.
Récents dans les métropoles africaines, ils constituent pour les citadins africains un symbole de l’accession à la société de consommation et incarnent leur désir de participer à la vie du monde. Ceux-ci, loin d’en être à la marge comme on le lit trop souvent, sont en réalité des consommateurs avides de nouveautés, très au courant des modes internationales. C’est pourquoi, partout en Afrique, ces lieux, que l’on peut qualifier de « génériques », dans la mesure où ils sont identiques de par le monde, où que l’on se trouve, sont en fait pleinement intégrés à la vie quotidienne des habitants. (…)
A travers les victimes évoquées dans les médias, on peut également analyser la diversité de la population qui fréquente les centres commerciaux. L’attaque de Westgate a révélé aux yeux du monde à quel point l’Afrique des villes était cosmopolite, ouverte sur la circulation internationale d’individus et inscrite dans la mondialisation migratoire.
A l’échelle locale tout d’abord, nombre de citadins présents ce samedi étaient des Indiens du Kenya, nombreux dans ce quartier périphérique de Westlands, situé au nord-ouest de l’agglomération. (…)
Il est aussi possible de discerner à travers ces événements violents une normalisation des villes africaines, qui rejoignent ainsi paradoxalement le sort des autres villes du monde. Elles sont des lieux de plaisir, de loisirs, de rêve, de flânerie, de consommation, et, c’est précisément pour ces raisons qu’elles sont la cible d’attentats. C’est ainsi que des villes comme Londres, Paris (dans les années 1980), New York, Casablanca ou Moscou ont été le lieu de telles attaques, qui se veulent symboliques. Le géographe Jacques Lévy parle de « crimes contre l’urbanité ». En un sens, c’est bien ce qui s’est produit à Nairobi, tant la volonté de frapper un lieu emblématique de la modernité internationale et du cosmopolitisme était claire.»
http://www.diploweb.com/Westgate-Shopping-Mall-a-Nairobi.html

- BBC – Synthèse des événements,  http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-24189116

- Le Monde - "La communauté indienne a payé un lourd tribut dans le massacre du Westgate". Sébastien Hervieu, 28 sept. 2013,
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/28/la-communaute-indienne-a-paye-un-lourd-tribut-dans-le-massacre-du-westgate_3486453_3212.html

- Wikipedia - Indians in Kenya (en anglais), http://en.wikipedia.org/wiki/Indians_in_Kenya

- NY Times
> "Ominous Signs, Then a Cruel Attack. Making Sense of Kenya’s Westgate Mall Massacre". J Gettleman, 27 sept. 2013
http://www.nytimes.com/2013/09/29/sunday-review/making-sense-of-kenyas-westgate-mall-massacre.html?pagewanted=all&_r=0
> "Inside Nairobi’s Devastated Westgate Mall". Photographies de Tyler Hicks,
http://www.nytimes.com/interactive/2013/09/30/world/africa/mall-aftermath-photos.html

- New Republic, "Africa's Obsession with Shopping Malls. Al Shabab attacked the perfect symbol of Kenya's rise", 23 septembre 2013
http://www.newrepublic.com/article/114826/westgate-mall-attack-al-shabab-assaults-symbol-african-urban-life

- Terangaweb - Le mall : temple de la bourgeoisie à Nairobi, Léa Guillaumot, décembre 2012
http://terangaweb.com/le-mall-temple-de-la-bourgeoisie-a-nairobi/


Pour élargir


- Les malls en Afrique

> dans le Golfe de Guinée : Le Palms Shopping Mall de Lagos (Nigeria) et l’Accra Mall d’Accra (Ghana) sont clairement inscrits, malgré leur surface modeste, dans une logique planétaire. Ils ont été conçus et réalisés entre 2006 et 2008 par une agence sud-africaine, BAI (Bentel Associates International), qui a construit, depuis 2000, une quinzaine de malls en Afrique, Inde et Arabie Saoudite, et ACTIS Capital, une firme spécialisée dans le montage financier d’espaces commerciaux dans les pays émergents.
http://www.urbanisme.fr/issue/report.php?code=377

L’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique a été ouvert en 2009 au Bénin, l’hypermarché et centre commercial Erevan, fondé par Marcel Tchifteyan, Franco-Béninois d'origine arménienne.
http://economie.jeuneafrique.com/regions/afrique-subsaharienne/16380-cotonou-lhypermarche-fait-recette.html

- l'état des villes africaines

> le rapport du Programme des Nations unies pour les établissements humains (UN-Habitat) : L’état des villes africaines 2010. Gouvernance, inégalités et marchés fonciers urbains.
http://www.unhabitat.org/pmss/listItemDetails.aspx?PublicationID=3035
Une présentation par Thot Cursus : http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/10559/etat-des-villes-africaines-2010/

> Pour les villes d’Afrique de l’Est : Les Cahiers d’Outre-Mer, « Dynamiques métropolitaines d’Afrique orientale » (La métropolisation est-africaine), Bernard Calas, 2007
http://com.revues.org/623

Propositions : Sylviane Tabarly et Marie-Christine Doceul, pour Géoconfluences

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication