Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille L'Inde, sixième puissance économique mondiale devant la France ?

L'Inde, sixième puissance économique mondiale devant la France ?

Publié le 11/07/2018

Plusieurs médias français ont relayé, le 10 juillet 2018, des chiffres du produit intérieur brut en 2017 publiés par la Banque Mondiale, qui placent pour la première fois l'Inde devant la France. 

 

Le site de la Banque mondiale était inaccessible ce 11 juillet 2018, empêchant de vérifier la source commune de ces articles. Quoi qu'il en soit, il est nécessaire de prendre avec précaution les chiffres de 2017 pour le PIB d'un État aussi grand que l'Union Indienne. Rappelons que même pour un pays comme la France, les chiffres consolidés du PIB d'une année ne sont disponibles que deux années après. La page Wikipédia « Liste des pays par PIB nominal » rappelle, en juxtaposant les trois classements du FMI, de la Banque mondiale et de l'ONU, qu'il existe des différences entre les chiffres donnés par ces trois organisations. Cette même page Wikipédia donne déjà des chiffres de 2017, ceux du FMI, plaçant l'Inde devant la France, en dépit des précautions évoquées plus haut quant aux chiffres récents et non consolidés.

En parité de pouvoir d'achat, l'Inde est déjà la troisième puissance économique mondiale derrière la Chine et les États-Unis, dans les trois classements (FMI, Banque mondiale et ONU) repris par la page Wikipédia « Liste des pays par PIB (PPA) ». (Voir, dans le glossaire : Parité de pouvoir d'achat, standard de pouvoir d'achat)

 

Manyata Tech Park Inde

Bangalore : Manyata Tech Park, construit par le groupe immobilier Embassy situé dans la périphérie nord de la ville, est un parc d'activités de 4 000 m² qui accueille des firmes comme IBM, Nokia Networks, Philips, Alcatel-Lucent. Cliché d'Hortense Rouanet, 2009. Source : Hortense Rouanet, Aurélie Varrel, « De Bangalore à Whitefield : trajectoire et paysages d’une région urbaine en Inde », Géoconfluences, mars 2015.

 

En gravissant le classement des pays selon leur PIB pour dépasser la France et bientôt le Royaume-Uni, l'Inde ne fait que confirmer son poids économique mondial, en partie lié à l'immensité de sa population et de son marché intérieur. Les sources médiatiques citées plus haut rappellent que le PIB par habitant de l'Inde, de même que son IDH, restent médiocres. Pour autant, on connaît bien les limites des classements internationaux et des discours déclinistes qu'ils peuvent susciter. Si elle peut contribuer à son développement humain, il n'y a pas lieu de s'inquiéter de l'émergence de l'Inde. 

Rappelons que les classements reposant sur le produit intérieur brut font l'objet de nombreuses critiques, dans la mesure où ils ne reflètent ni les inégalités de revenu internes (une richesse croissante pouvant être de moins en moins bien partagée), ni les externalités négatives de la croissance, en particulier environnementales. 

Pour compléter avec Géoconfluences

Dans le glossaire : BRICS | Inde et Chine | Émergence, pays émergent | Zones économiques spéciales (ZES ou SEZ)

Sur l'Inde dans la mondialisation : 
Sur la diaspora indienne :
Sur les problèmes sociaux (liés aux inégalités) et sociétaux (liés au fonctionnement de la société indienne) :

 

Actions sur le document