Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Revues de presse et ressources classées Lutter contre les fausses nouvelles à propos du coronavirus (covid-19)

Lutter contre les fausses nouvelles à propos du coronavirus (covid-19)

Publié le 18/03/2020
Les grands événements imprévus pendant lesquels la situation évolue rapidement, comme l'épidémie actuelle de maladie à coronavirus, sont propices à la propagation des fausses nouvelles. Elles circulent plus vite que les informations vérifiables et elles bénéficient de l'usage d'internet pendant le confinement, de l'inquiétude de chacun, et de la volonté de bien faire de ceux qui les propagent. Or elles sont dangereuses pour la santé publique et la lutte contre l'épidémie.

Comment reconnaître une fausse nouvelle ? 

1. Elle donne souvent des conseils faciles à mettre en oeuvre, et qu'elle présente comme très efficaces. (Dans le cas de l'épidémie actuelle : boire de l'eau chaude, boire souvent, rester au soleil, etc.)

2. Elle se pare presque toujours de l'argument d'autorité. (Dans le cas actuel : un ami médecin, un ami pneumologue, une ONG célèbre ou une institution officielle – mais toujours sans citer la source –).

3. Elle est virale. Les fausses nouvelles étant plus frappantes que les informations étayées, elles circulent plus vite. Une information que l'on croise plusieurs fois de sources différentes, mais sans jamais donner accès à la source, est sûrement une fausse nouvelle, surtout si elle apparaît légèrement déformée.

4. Elle ne permet pas de vérifier la source. Les informations fiables, elles, sont données avec des liens permettant de les vérifier, et ces liens renvoient vers des autorités scientifiques ou politiques reconnues. Concernant le virus, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est une source fiable, et concernant les mesures s'appliquant dans un pays, se référer au site du gouvernement (pour la France : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Les médias sociaux ne sont pas des sources d'informations fiables en eux-mêmes. Ils diffusent indifféremment les fausses et les vraies informations, et ils favorisent les informations susceptibles de provoquer une émotion plutôt que celles faisant appel à la raison. Ne partagez pas une information que vous n'avez pas vérifiée vous-même sur un site officiel fiable et informez-vous avec des médias sûrs (notamment employant des journalistes professionnels).

D'autres articles à partager pour lutter contre les fausses nouvelles

Quelques sites de fact-checking

Voir aussi sur Géoconfluences

 

Actions sur le document