Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Revues de presse et ressources classées Séoul, ville mondiale, quelques ressources

Séoul, ville mondiale, quelques ressources

Publié le 14/06/2018

L'étude de Séoul peut offrir des exemples intéressants dans le programme de sixième (habiter une métropole), de quatrième (l'urbanisation du monde), de seconde (aménager les villes) ou de terminale (la mondialisation).

Pour s'approprier la géographie de Séoul, on pourra se plonger dans les images hautes résolution du CNES sur le site Géoimages, et dans le riche commentaire qui l'accompagne et dont voici le résumé :

«

«  Capitale de la Corée du Sud, Séoul est une ville de 10,2 millions d’habitants polarisant une aire métropolitaine de 25,6 millions d’habitants, ce qui la hisse au rang des grandes métropoles mondiales. Principal moteur de la forte croissance qu’à connu le pays depuis les années 1960, la ville-centre connaît depuis de profondes et permanentes mutations urbaines. Centre névralgique du pays très proche de la frontière avec la Corée du Nord, elle constitue dans la péninsule un enjeu géopolitique et géostratégique majeur. »

Source : Géoimages, CNES, 2018

»

Base américaine à Séoul

Une base étatsunienne en reconversion à Séoul, un zoom à retrouver sur Géoimage, CNES, 2018.

Hopital de la base américaine de Séoul

L'hôpital de la base militaire américaine à Séoul, mars 2009. Photographie de Edward N. Johnson, domaine public (source).

couv Seoul

Valérie Gelézeau, directrice du Centre de Recherche sur la Corée de l'EHESS, a étudié Séoul dans plusieurs publications : 

La ville est aujourd'hui en sixième position dans le classement des villes mondiales GPCI Index, entre Singapour et Amsterdam. 

Pour compléter

La fin du miracle économique sud-coréen ?

Une brève du site SES-ENS, l'équivalent de Géoconfluences consacré aux sciences économiques et sociales, fait le point sur miracle économique sud-coréen. Après avoir été, comme son voisin japonais, et même de manière plus rapide, un modèle de réussite économique, la Corée du Sud est confrontée à ses fragilités : des dépenses sociales faibles (10 % du PIB contre 21 % pour la moyenne de l'OCDE), un taux de pauvreté élevé parmi les retraités et un vieillissement marqué de la population. 

>>> Faire un paralèlle avec le Japon :

— Raphaël Languillon-Aussel, « La Bulle spéculative des années 1985-1991 au Japon, à l'origine des formes urbaines actuelles ? », Géoconfluences, octobre 2017.
— Gérard-François Dumont, « Japon : le dépeuplement et ses conséquences », Géoconfluences, octobre 2017.

D'autres métropoles mondiales sur Géoimages
Dans le dossier "De villes en métropoles" sur Géoconfluences

 

Actions sur le document