Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Acculturation

Acculturation

Publié le 29/01/2021

L'acculturation est un concept commun aux sciences sociales, désignant « d'une manière minimaliste, presque simpliste, (...) l'ensemble des phénomènes et des processus qui accompagnent la rencontre entre deux cultures différentes. » (Courbot, 2000). Deux groupes humains caractérisés par des attributs culturels différents, s'ils ont en contact de manière régulière, s'influencent réciproquement, éventuellement l'une des deux cultures prenant le pas sur l'autre.

La conquête et la domination coloniale, l'intégration territoriale ou sociale au sein de constructions impériales ou étatiques, la domination économique et linguistique, ou encore plus récemment la mise en tourisme d'un espace, peuvent être à l'origine de processus d'acculturation. La romanisation dans l'antiquité ou l'américanisation des modes de vie au XXe siècle peuvent en être des exemples, sans perdre de vue l'idée que la culture dominante est toujours influencée en retour par les cultures intégrées ou assimilées. Le degré de coercition et de violence est variable selon les formes de colonisation, entre une danisation des Groenlandais reposant d'abord sur la modernisation économique (ce qui n'exclue pas des formes de violence) et la sinisation des Ouïghours en Chine actuellement qui implique des crimes de masse.

L'historienne antiquisante Cécilia Courbot a critiqué la notion, qu'elle estime datée et problématique, d'abord en raison du flou persistant derrière ce qu'on veut entendre par « culture » et ensuite parce que « son utilisation amène, le plus souvent, à aborder des notions aussi polémiques que celles de la race, de l’ethnie, du rapport entre société dominante/société dominée, de la colonisation ».

(JBB) mars 2018. Dernière modification : janvier 2021.


Références
Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :