Vous êtes ici : Accueil Glossaire Brent et autres cours du pétrole

Brent et autres cours du pétrole

Publié le 11/03/2013

Les transactions mondiales du pétrole brut s'organisent autour de marchés de référence qui permettent de déterminer le prix de toutes les autres qualités de brut.

Le brent, ou panier Brent Forties Oserberg / BFO (du nom des trois principaux gisements de mer du Nord qui le composent) est devenu le pétrole de référence pour le marché européen et d'autres pétroles en Afrique tels que le Bonny Light (Nigeria). Ce sont des pétroles de qualité intermédiaire qui font l’objet de transactions sur le marché à terme de Londres (International Petroleum Exchange / IPE) où le cours du BFO donne la tendance du jour. Ces transactions représentent environ les deux tiers des quantités vendues dans le monde.

Aux États-Unis, le brut servant de référence aux transactions est le West Texas Intermediate (WTI). En effet, le pétrole américain du Texas reste une référence parmi les pétroles d'excellente qualité (un pétrole très léger contenant très peu de soufre) où l'on compte aussi l'Arabian Light d'Arabie saoudite. Le WTI est coté au New York Mercantile Exchange (NYME) qui permet d'établir le prix d'un brut fictif, appelé Light Sweet Crude.

De son côté le pétrole de Doubaï est représentatif des variétés des pays du Golfe, des pétroles légers mais qui contiennent plus de soufre que le WTI. Son prix sert de référence pour les principaux consommateurs asiatiques.

Enfin, l'OPEP donne un prix de référence calculé à partir d'un panier de différents prix de bruts produits par ses États-membres.

Il faut noter qu'il existe d'autres marchés dont le volume des transactions est plus modeste (Urals, Alaska North Slope, Oman), que la corrélation entre ces différents cours est très forte et que les écarts n'excèdent généralement pas quelques pourcents.