Vous êtes ici : Accueil Glossaire Capacité de charge d'un milieu

Capacité de charge d'un milieu

Publié le 13/03/2013

À l'origine, définie par les biologistes ou les agronomes pastoralistes, la capacité de charge désigne le nombre (maximum ou optimum selon les définitions) d'animaux qu'un territoire donné peut tolérer sans que la ressource végétale ou le sol ne subissent de dégradation irrémédiable. Plus généralement, la notion est largement utilisée en gestion des ressources naturelles.
À titre méthodologique, Virginie Cazes-Duvat a évalué la capacité de charge des espaces côtiers à vocation balnéaire dominante de l’île de Mahé (Seychelles, Océan indien), en tenant compte des interactions naturelles et anthropiques qui s'y exercent. Cet audit environnemental témoigne de la vulnérabilité des espaces côtiers.

- Virginie Cazes-Duvat - Développement soutenable et capacité de charge des littoraux en milieu tropical insulaire : L'exemple de l’île de Mahé (archipel des Seychelles, Océan Indien) - Laboratoire de Géographie de l'Environnement Naturel, Université de la Réunion. 1998
www.csiwisepractices.org/?review=380#fr

Mise à jour : juillet 2004