Vous êtes ici : Accueil Glossaire Diaspora

Diaspora

Publié le 01/09/2015

Le terme de diaspora vient du verbe grec speirein (semer) ou plus précisément du verbe composé diaspeirein (disséminer) et indique la dispersion d'une population. Longtemps appliqué seulement à la diaspora juive, le terme ne s’étend à d’autres diasporas qu’à partir des années 1960 et n’entre dans les dictionnaires que dans les années 1980.

Selon Michel Bruneau, le terme « diaspora » désigne un phénomène migratoire et transnational répondant à quatre principaux critères :
1. Une population dispersée sous la contrainte dans plusieurs lieux ou territoires non immédiatement voisins de celui d’origine.
2. Des territoires de destination choisis en raison de la constitution de chaînes migratoires qui relient les migrants à ceux qui sont déjà installés dans les pays d’accueil.
3. Une population s’intégrant dans les pays d’accueil sans s’assimiler, c’est-à-dire conservant une conscience identitaire liée à la mémoire de la société et du territoire d’origine.
4. Des groupes dispersés qui conservent et développent entre eux et avec la société d’origine (lorsqu’elle existe encore), des échanges matériels et immatériels organisés en réseaux (personnes, biens, informations, capitaux, etc.).
La durée est indispensable pour prouver la résistance à l’assimilation des migrants. Après avoir reculé aux XIXe et XXe siècles face aux progrès des nationalismes, les diasporas connaissent un renouveau qui s’explique par plusieurs facteurs : l’essor des mobilités, le développement des réseaux mondialisés en particulier les réseaux de télécommunications, l’affaiblissement des capacités intégratrices des sociétés nationales, les réactions identitaires face à la mondialisation culturelle.

Les diasporas asiatiques (chinoise, indienne) occupent une part croissante tout en représentant une faible part de la population d’origine.
 

Pour compléter :
- Pierre-Yves Trouillet, « Les populations d'origine indienne hors de l'Inde : fabrique et enjeux d'une "diaspora" », 2015
- Michel Bruneau, "Phénomène diasporique, transnationalisme, lieux et territoires", CERISCOPE Frontières, 2011.

Mise à jour : septembre 2015