Vous êtes ici : Accueil Glossaire Gentrification rurale

Gentrification rurale

Publié le 05/03/2015

La notion de gentrification rurale est née dans la recherche anglophone dès les années 1970 (Tommasi, 2018) et est mobilisée depuis les années 2000 en France par les géographes et les sociologues. Elle se caractérise par l'arrivée dans les espaces ruraux de populations nouvelles, mieux dotées en capital économique, culturel et social que les populations installées précédemment. Motivé par l’attraction d’un foncier bâti peu coûteux et par un style de vie différent, ce processus peut aboutir à des formes d'exclusion, notamment en faisant pression sur le foncier et en entraînant une hausse des prix du logement. La gentrification rurale peut conduire à une transformation de l'offre commerciale locale, et à des transformations paysagères (par exemple la « lavandisation » du Luberon). « C’est ainsi un processus qui a des conséquences sociales (changement des profils démographiques, homogénéisation, entre-soi) et spatiales (évolutions du bâti, mutations paysagères, nouvelles pratiques environnementales) » (Tommasi, 2018).

Dernière mise à jour : avril 2018

Pour compléter