Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Pêche minotière

Pêche minotière

Publié le 16/06/2022

La pêche dite minotière, par opposition à la pêche alimentaire, est spécialisée dans la capture d’espèces transformées en farines, en huiles par les usines de réduction. On l’appelle aussi « pêche à finalité industrielle » (Carré, 2006). La pêche minotière se pratique avec des filets à petites mailles qui capturent de grandes quantités de poissons, principalement de petits pélagiques ; elle n'est pas sélective.

Sa production s’élèvait en 2019 à 20 % des prises mondiales. Elle est pratiquée surtout au Pérou et au Chili, en Chine, au Japon et en Thaïlande, aux États-Unis. En Europe, cette forme de pêche est dominée par le Danemark.

Les produits transformés sont ensuite utilisés par l’aquaculture (salmonidés, crustacés) et les élevages hors-sols. C’est pourquoi les prises de la pêche minotière sont appelées « poissons-fourrages ». Dans ces conditions, l’aquaculture n'est pas une solution durable à l'épuisement des stocks marins, puisque les animaux d’élevage sont nourris par des prélèvements sur les espèces sauvages.

(MCD), juillet 2014. Dernière mise à jour (SB, CB et JBB) : avril 2022.


Pour compléter avec Géoconfluences

Actions sur le document

Affiner les résultats par :