Vous êtes ici : Accueil Glossaire Vue (angles et points de) et plan

Vue (angles et points de) et plan

Publié le 12/03/2013

Un point de vue découvre au regard une étendue qui ne correspond qu'à une partie de l'espace où se situe l'observateur mais forme un ensemble immédiatement perceptible. (M. Collot, L'horizon du paysage). Il est dans le champ du regard mais comporte ses parts d'ombre, des espaces cachés. Le point de vue de la carte postale laisse soigneusement hors-champ les pylônes, silos ou autres hangars jugés disgracieux.
En fonction du point de vue, la restitution visuelle du paysage sera fort différente :
- dans le cas d'une vue verticale : applatissement du relief, absence d'échelle des plans mais meilleure vue synoptique, des grandes unités paysagères,
- dans le cas d'une vue oblique : hiérarchisation des plans mais des effets de rideaux, de barrière qui peuvent interdire une vue d'ensemble de la région observée.
En fonction des objectifs, on privilégiera l'une ou l'autre des méthodes.
Par rapport à l'observateur et à son point de vue, le plan désigne une surface perpendiculaire à la direction (axe) du regard et de la photographie. Dans ce sens, un plan est un repère spatial : on parle de premier plan, d'arrière-plan. Il peut y avoir une succesion de plans distincts dans la profondeur de l'espace (ou du champ).