Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Zonage en Aires Urbaines (ZAU)

Zonage en Aires Urbaines (ZAU)

Publié le 15/03/2013

En 1996, l'Insee a substitué ce découpage et cette nomenclature spatiale aux Zones de Peuplement Industriel et Urbain (ZPIU) pour étudier les villes et leur territoire d'influence, sur les données du recensement de 1990.  En effet, les ZPIU représentaient en 1990, les trois quarts du territoire métropolitain (contre un tiers en 1975 et la moitié en 1982) et 96 % de la population.
Fondé sur les emplois et les déplacements domicile-travail, ce découpage fonctionnel décline le territoire en quatre catégories. Les trois premières constituent l'espace à dominante urbaine (pôle urbains, couronnes périurbaines et communes multipolarisées). La quatrième catégorie concerne l'espace à dominante rurale ne se trouvant pas dans le domaine d'influence d'un pôle urbain.

L'INSEE a procédé en octobre 2011 à la redéfinition et à l'actualisation du zonage du territoire national en aires urbaines, sur la base des données du recensement de la population de 2008. L’objectif de ce nouveau zonage en aires urbaines est de décrire l’influence des villes sur l’ensemble du territoire, en adoptant une approche fonctionnelle du territoire fondée sur l’identification de pôles, unités urbaines concentrant au moins 1 500 emplois, puis sur la délimitation de leurs aires d’influence en s’appuyant sur les trajets domicile-travail de la population des communes avoisinantes. Ainsi les communes sont désormais regroupées en quatre types d’espaces : espace des grandes aires urbaines ; espace des autres aires ; autres communes multipolarisées ; communes isolées hors influence des pôles.

Voir le site de l'Insee :
> ZAU : la définition
> L'historique du zonage en aires urbaines et la méthode d'actualisation du nouveau zonage en aires urbaines de 2010
> Le nouveau zonage en aires urbaines de 2010, INSEE Première, octobre 2011
> La carte du zonage en aires urbaines de 2010

Mise à jour : novembre 2013