Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Brèves En Chine, il faut choisir entre le smog et les panneaux solaires

En Chine, il faut choisir entre le smog et les panneaux solaires

Publié le 18/05/2018

Un article court paru dans le blog de la NASA « Earth Observatory » montre l’importante réduction du potentiel photovoltaïque de plusieurs régions de Chine en raison du smog. Un triangle Pékin-Shanghai-Wuhan, dans le centre-est du pays, est particulièrement concerné : 


La carte fait également ressortir l’Ouest du Xinjiang, au sud-ouest d’Urumqi : c’est sans doute parce que tous les aérosols (particules en suspension dans l’air) entraînant une réduction du potentiel photovoltaïque sont représentés sur la carte, y compris les poussières soulevées par le vent dans ces régions arides et semi-arides.

Carte : Réduction de la production photovoltaïque due aux aérosols

Chine réduction du potentiel solaire par les aérosols

En kWh/m²/jour, données 2003-2014. Source : NASA Earth Observatory par Joshua Stevens, à partir des données de Li, Xiaoyuan, et al. (2017). 

Télécharger en grand sur le site d’origine (2 MB, PNG, 4900x2800)

Photographie : Les nappes de smog piégées par le relief

Chine photographie satellites du smog piégés par le relief

Source : NASA par Jeff Schmaltz, LANCE/EOSDIS Rapid Response, 25 janvier 2017

Télécharger en grand sur le site d’origine (4 MB, JPEG, 4808x3736)

L’image satellite en couleurs réelles est très parlante, on y voit à la fois l’importance du smog et le rôle du relief qui piège les nappes de brouillards pollués.

>>> Voir d’autres images de smog sur le site de la NASA

 
Conditions d'utilisation des images de la NASA

Les images satellites de la NASA sont libres de droits pour un usage non commercial, en particulier pour un usage pédagogique, et sauf mention contraire. De même que les images produites par l'Agence spatiale européenne, depuis le 20 février 2017 (cette disposition ne concerne pas les images visibles sur le site de l'ESA mais provenant d'autres sources).

Source : Nasa, Media Usage Guidelines et L'ESA adopte une politique de libre accès à ses images.

 

Le billet publié par la NASA s’appuie sur les recherches de chercheurs de l’université de Princeton, qui montre que l’objectif de 10 % d’énergie solaire photovoltaïque d’ici 2030, affiché par la Chine, sera difficilement atteignable en raison des aérosols, qui entraînent une réduction de la production équivalente à une couverture nuageuse. Améliorer la qualité de l’air est donc l’une des conditions pour produire d’avantage d’énergie photovoltaïque (et donc pour réduire les sources d’énergie émettrices d’aérosols…)

  • Xiaoyuan LiFabian WagnerWei PengJunnan Yang, and Denise L. Mauzerall, "Reduction of solar photovoltaic resources due to air pollution in China", Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, November 7, 2017. 
    Voir les figures de l’article | Lire l’article (en anglais)


La lutte contre le smog est devenue une priorité pour les autorités chinoises comme le rappelle un article de Julie Zaugg paru dans Le Temps en décembre 2017. Les fréquents épisodes de pollution, particulièrement graves dans les principales villes du pays, ont des conséquences majeures pour la santé des populations, et l’auteure estime que le gouvernement redoute un mécontentement croissant des classes moyennes et supérieures vivant dans les grandes villes. L’objectif poursuivi par Xi JinPing d’après un billet paru sur France Culture en janvier 2018 est de « rendre le ciel à nouveau bleu ».

Pour l’instant, les énergies renouvelables (géothermie, solaire et éolien cumulés), ne représentent que 1,6 % des sources primaires d’énergie en Chine contre 66,7 % pour le charbon (IEA, 2015)

Graphique : production d'énergie en Chine 1971–2015

evolution production énergie Chine graphique

Voir l’original en anglais [pdf]

Graphique : Part de la production totale d'énergie primaire en Chine

part production énergie Chine graphique / mix énergétique chinois

 Voir l’original en anglais [pdf]

Pour complé​ter :
Actions sur le document