Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Le 1er tour de la présidentielle 2017 en cartes

Le 1er tour de la présidentielle 2017 en cartes

Publié le 25/04/2017

Les résultats

Les résultats sur le site du Ministère de l'Intérieur, par département ou France entière.

En voici une interprétation sous forme de graphique, en part des inscrits et non en part des suffrages exprimés : 

  Résultats présidentielle 2017 en part des inscrits  

Les cartes nationales

Les résultats sur Le Monde avec la carte par commune et par département, et sur Le Monde en cartes, les écarts avec la présidentielle de 2012.

Sur le site des Décodeurs du Monde : 

– Les cartes par candidat, montrant leur surreprésentation : M. Macron en Bretagne ou en Île-de-France, Mme Le Pen dans un grand Nord-Est et le pourtour méditerranéen, M. Fillon autour de son fief sarthois ou M. Mélenchon dans les Pyrénées, les Cévennes et les Préalpes du Sud.

– Une carte à l'échelle des 18 régions : Mme Le Pen est en tête dans 13 régions, M. Macron dans 6, M. Mélenchon dans trois DROM, et M. Fillon à Mayotte.

– Une carte de l'abstention, « premier parti de France », moindre dans le Grand Ouest, très forte outre-mer. 

– Une carte de l'évolution depuis 2012, à l'échelle départementale : M. Fillon en baisse partout sauf dans la Sarthe, M. Mélenchon progresse dans tous les départements. 

La carte en anamorphose parue sur Slate.

Les cartes en courbes de niveaux publiées par l'AFP sur Youtube.

Cartostat.eu, une application web développée par le cartographe Jean-Philippe Gautier, qui permet de composer un grand nombre de cartes.

Un article de Julien Guillot dans Libération revient sur les limites inhérentes aux cartes électorales, et propose en réponse un cartogramme de Dorling : « Pourquoi la simple carte n'est pas toujours la meilleure forme pour raconter une élection ». La limite étant, comme pour les autres formules, de ne montrer que le candidat ou la candidate en tête.

Les situations locales

Voir notre brève du 11 mai 2017 : Une géographie électorale des villes françaises sur « Métropolitiques »

Les premières analyses 

Le démographe Hervé Le Bras et la géographe Béatrice Giblin étaient les invités lundi 24 avril des Matins de France Culture : « Présidentielle : premières leçons du premier tour » (19 minutes). 

L'analyse des cartes (à l'échelle départementale) par Manouk Borzakian, géographe : « Une ligne Le Havre-Marseille qui coupe la France en deux » (Libération, 24 avril 2017). « Il faut, avant de découper mentalement les cartes de cette élection présidentielle, d’y trouver des logiques et des lignes de force, préciser que la géographie électorale, seule, n’explique rien. Et qu’accompagnée – de la sociologie, des sciences politiques, de la psychologie –, elle n’explique pas tout. Reste que les résultats à l’échelle des départements permettent quelques constatations simples. »

Une comparaison de la carte des Décodeurs du Monde avec les cartes d'Hervé Le Bras sur les catégories socio-profesionnelles, parues dans The Conversation, sur le Huffington Post : « Résultats Macron - Le Pen : la carte des CSP correspond presque exactement à celle du vote ». La carte des classes moyennes correspond bien avec celle du vote Macron, et celle de la France ouvrière avec le vote Le Pen. Cette analyse à l'échelle nationale mérite largement d'être affinée. 

Les analyses d'Hervé Le Bras publiées avant le premier tour rappellent qu'il y corrélation, mais pas automatisme, entre « angoisse sociale et vote Front national » : « La France inégale : Qui vote FN ? Pas forcément ceux à qui l’on pense » (The Conversation, 9 avril 2017). Du même, sur France Culture le 24 avril 2017 : « Exode urbain et inégalités : les cartes du vote FN ». Toujours du même, « Hervé Le Bras : "La carte du vote Macron est l'inverse de la carte FN" », l'analyse est poussée à d'autres candidats et donne également une perspective historique. 

Pour aller au delà de la simple opposition des deux France, basée sur les résultats du candidat arrivé en tête, cette tribune du politologue Frédéric Gilli : « Deux France se feraient face ? C’est un peu rapide ! », Le Monde, 27 avril 2017.

On complètera utilement avec l'Expresso du Café Pédagogique : « EMC : Travailler sur l'élection présidentielle en classe », 25 avril 2017.

Pour aller plus loin

 

Dernière mise à jour : novembre 2017

Actions sur le document