Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Migrants, réfugiés, demandeurs d’asile : le choix des mots

Migrants, réfugiés, demandeurs d’asile : le choix des mots

Publié le 04/09/2015

Face aux vagues de migrations actuelles en Europe, l'usage de tel ou tel terme, qui recouvre des réalités juridiques et symboliques différentes, n'est pas anodin.
La confusion entre réfugiés et migrants est fréquente. L’expression « crise des migrants » ou « crise migratoire » en Europe est employée à la place de « crise de l'asile » ou de « crise de l'accueil ». En effet, le gros du bataillon des réfugiés est en effet originaire de Syrie, où environ 4 millions de personnes sont sorties de leurs frontières, selon les chiffres de l'ONU datant d'août 2015, affirme Catherine Wihtol de Wenden.
La confusion entre les réfugiés et les migrants détourne l'attention de la protection juridique précise auxquels les réfugiés ont droit depuis la Convention de Genève (1951).

Plusieurs articles récents se sont attachés à définir les termes et à montrer les enjeux des confusions.

et dans le magazine du HCR, Magazine Réfugiés n° 148, Réfugié ou migrant ? Pourquoi cette question compte http://www.unhcr.fr/4ad2f931a.htmll

La délicate question du lexique http://www.franceculture.fr/2015-08-26-migrants-refugies-demandeurs-d-asile-en-europe-13-les-chiffres-et-les-mots

 

Dans le glossaire de Géoconfluences,

retrouver les définitions de

Actions sur le document