Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (types d'espace) Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde Évaluer et comparer l'attractivité touristique : des outils

Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde

Évaluer et comparer l'attractivité touristique : des outils

Publié le 04/02/2011
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, Dgesco ENS Lyon

L'Indice de compétitivité du voyage et du tourisme (Travel and Tourism Competitiveness Index, TTCI)

En matière de tourisme, comme dans d'autres domaines, des outils de comparaison (benchmarking) internationale se développent. Le plus utilisé et mentionné est l'Indice de compétitivité du voyage et du tourisme (Travel and Tourism Competitiveness Index, TTCI) établi dans le cadre des travaux du Forum économique mondial (World Economic Forum, Forum de Davos). Il a été publié pour la première fois en 2007 et, en 2009, 133 pays ont été évalués selon une combinaison de données touchant aux institutions, aux environnements économiques, aux conditions de l'investissement dans le secteur touristique.

L'indice est calculé sur une échelle de 1 à 7, la note de 7 étant la maximale. Trois grands aspects (chapitres) sont analysés : le cadre général et réglementaire (système politique, sécurité, santé, soutien au secteur du tourisme), les infrastructures existantes (transports aérien et terrestre, infrastructure touristiques, d'information et communication, compétitivité des prix), les ressources (humaines, éducatives, adaptation à l'accueil des voyageurs et des touristes, ressources naturelles et culturelles).

Le TTCI repose sur des données issues de sources accessibles au public, d'institutions internationales et d'experts spécialisés, ainsi que sur les résultats de l'Executive Opinion Survey, une étude annuelle exhaustive réalisée par le Forum économique mondiale en collaboration avec son réseau d'instituts partenaires situés dans les pays étudiés.

Cet indice ne détermine donc pas l'aspect attractif du pays pour le touriste mais il donne des informations pour ceux qui voudraient y développer une activité touristique. Cette analyse internationale des facteurs de compétitivité dans le secteur des voyages et du tourisme fournit des informations comparatives destinées à orienter l'action des gouvernements et des entreprises.

L'indice TTCI, composition (piliers, items)

Indice synthétique

  1. Cadre général et réglementaire (Regulatory framework)
  • Règles politiques, réglementations (Policy rules and regulations)
  • Environnement durable (Environmental sustainability)
  • Sûreté et sécurité (Safety and security)
  • Santé et hygiène (Health and hygiene)
  • Niveau de prise en compte du secteur (Prioritization of Travel & Tourism)
     
  1. Environnement économique et infrastructures (Business environment and infrastructure)
  • Infrastructures de transport aérien (Air transport infrastructure)
  • Infrastructures de transport terrestre (Ground transport infrastructure)
  • Infrastructures touristiques (Tourism infrastructure)
  • Infrastructures d'information et de communication (ICT infrastructure)
  • Compétitivité des prix et tarifs (Price competitiveness in the T&T industry) 
     
  1. Ressources humaines, culturelles et naturelles (Human, cultural, and natural resources)
  • Ressources humaines (Human resources)
    • dont éducation et formation
    • dont disponibilité de travailleurs qualifiés 
  • Adaptation à l'accueil des voyageurs et des touristes (Affinity for Travel & Tourism)
  • Ressources naturelles (Natural resources)
  • Ressources culturelles (Cultural resources)

Composition détaillée, en anglais

Sources et ressources :

 

Indice de compétitivité du voyage et du tourisme : des comparaisons internationales

Ces graphiques polaires, réalisés sur la base d'une sélection d'items composant l'indice de compétitivité du voyage et du tourisme, font apparaître des spécificités, des typologies. Les items sélectionnés parmi les composantes du TTCI sont les suivants : 1) Sûreté et sécurité 2) Santé et hygiène 3) Environnement économique et infrastructures 4) Infrastructures de transport aérien 5) Infrastructures de transport terrestre 6) Infrastructures touristiques 7) Ressources humaines 8) Ressources naturelles 9) Ressources culturelles.

Ce graphique fait apparaître les différences entre le nord et le sud de la Méditerranée.

Au nord des pays d'accueil touristique très équipés du point de vue des capacités d'hébergement, des infrastructures, etc.

Au sud, des pays qui valorisent de manière inégale leurs ressources mais qui disposent de ressources humaines en quantité et en qualité.

Les différences se font principalement sur les axes : infrastructures de transport terrestre, valorisation des ressources, naturelles ou culturelles. Mais aussi, de manière assez discriminante, sur l'axe "sûreté et sécurité". Les performances sur les autres items sont davantage comparables.

Le niveau des infrastructures touristiques, celui du transport aérien, la valorisation des ressources culturelles sont les axes particulièrement discriminants. On voit ici la manifestation des écarts "Nord - Sud" mais aussi le rattrapage des pays émergents (Chine).

Des points faibles sont partagés : le niveau et la valorisation des ressources culturelles, les infrastructures de transport. Les différences se font surtout sur les axes de la santé, des infrastructures touristiques, de la valorisation des ressources naturelles.

Les axes les plus discriminants portent ici sur la valorisation des ressources naturelles et culturelles. Des points faibles sont partagés par ces pays d'Amérique latine : "sûreté et sécurité", "santé et hygiène".

Savoir Faire

Il est possible de retrouver ces graphiques, avec leurs données initiales, ou d'en créer d'autres avec des regroupements comparatifs différents, en téléchargeant ce fichier excel (.xls)

Méthodes :

  • Sur la feuille (onglet) "échantillon complet", toutes les données des pays étudiés sont disponibles, sur les autres feuilles on peut retrouver les données et les graphiques correspondant aux figures ci-dessus (Europe, Europe VS Afrique du Nord, Amérique latine, etc.)
  • Pour ajouter d'autres pays en recherchant les informations dans le document : www.weforum.org/pdf/.../TTCR09_FullReport.pdf
  • Pour réaliser d'autres sélections et d'autres feuilles à partir de celles qui existent : clic droit sur une feuille > déplacer ou copier > sélectionner la feuille et créer une copie > modifier les données selon les options souhaitées.
     

Source : Forum Économique Mondial (World Economic Forum), Indice de compétitivité du voyage et du tourisme (Travel and Tourism Competitiveness Index, TTCI), 2009

Réalisation : S. Tabarly, pour Géoconfluences, janvier 2011

Ces approches graphiques peuvent être complétées par des représentations cartographiques du TTCI : en rubrique "savoir faire", des cartes thématiques (cartographie interactive) réalisées par Hervé Parmentier.

D'autres outils d'évaluation et de comparaison peuvent concerner les activités touristiques

Aujourd'hui, à l'ère de la mondialisation, les territoires sont mis en concurrence et leur image de marque, leur réputation, ont des impacts significatifs sur leur attractivité à bien des niveaux : touristique, artistiques, en termes d'infrastructures ou d'investissements. Ainsi les comparaisons de perception d'image (ou de marque, brand) des pays (country branding) ou celles des grandes métropoles mondiales (city branding), les études de marketing territorial (branding territorial) d'une manière générale se sont multipliées.

À l'échelle internationale, on peut citer le Anholt Nation Brands Index (NBI) portant sur l'image de marque des pays ainsi que le Anholt City Brands Index (CBI) qui est un classement annuel mesurant d'une manière similaire l'attractivité de 60 villes. Depuis 2005, le NBI mesure la puissance et l'attractivité de 35 nations, et dévoile comment est considérée chacune de ces nations à travers le monde. Tous les trois mois, 29 600 personnes de 35 pays sont interrogées sur la manière dont elles perçoivent ces 35 mêmes pays. L'image de marque d'un pays est alors définie comme la somme des éléments de perception externes concernant ce pays et sa population, évalués dans six domaines : exportations, gouvernance, investissements et immigration, culture et patrimoine (y compris le sport), habitants, et tourisme.

Quelques ressources sur ces questions :

 

 

Synthèse documentaire , propositions : Sylviane Tabarly,

pour Géoconfluences, le 4 février 2011

Retour haut de page

Mise à jour :  04-02-2011

 

Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial

Actions sur le document