Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Acteurs spatiaux, action spatiale

Acteurs spatiaux, action spatiale

Publié le 16/06/2022

Les acteurs sont, en géographie, l'ensemble des agents (individus, groupes de personnes, organisations) susceptibles d'avoir, directement ou indirectement, une action sur les territoires. Le féminin est actrice (une entreprise actrice d'un territoire). Les échelles de l'action vont de l'individu à l'État et aux structures transnationales, en passant par les entreprises, les collectivités locales, les associations, etc. Les acteurs ont leurs représentations mentales et patrimoniales, leurs pratiques socio-spatiales des territoires ; leurs intérêts, leurs objectifs et donc leurs stratégies. Ils peuvent passer des alliances, faire du lobbying, arbitrer, s'opposer, ou encore entrer en conflit (>>> voir conflit d'acteurs). L'étude des acteurs permet de mettre en récit une situation géographique, autant que d'éclairer cette situation par des questionnements pertinents (qui fait quoi ? dans quel but ? pourquoi ici et pas ailleurs ? quels sont les rapports de force). 

De même qu'au théâtre, les acteurs se font donner la réplique, il est rare qu'un acteur géographique soit seul sur scène : il est en interaction, et parfois en conflit, avec les autres acteurs. Le jeu d'acteurs désigne ces interactions à l'œuvre à travers les choix législatifs, réglementaires, les politiques d'aménagement adoptées. Dans ce cadre, sont considérés comme des acteurs faibles ceux qui ne disposent que de peu d'atouts dans une négociation du point de vue de leur rayonnement, de leur pouvoir ou de leurs réseaux de relations, pour faire valoir leurs choix et défendre leurs intérêts. Les acteurs forts sont ceux qui disposent des attributs inverses.

La puissance publique dispose d'outils juridiques pour intervenir au nom de l'intérêt public. En France par exemple, depuis 1962, la zone d’aménagement différé (ZAD) couvre le périmètre dans lequel les projets d'aménagement doivent se réaliser. Une partie d'entre elles, infimes au regard de l'ensemble des procédures mises en places depuis la création de ce dispostif, ont fait l'objet de jeux d'acteurs très médiatisés : ce sont les ZAD au sens second (zones à défendre) >>> voir ZAD (zone d'aménagement différé ; zone à défendre).

Des actions des différents acteurs résultent, d'une part, le mode de fonctionnement d'un espace (systèmes de transports, systèmes de production et distribution, implantation des services, choix d'urbanisme, etc.), et d'autre part le paysage ainsi produit.

(La rédaction). Dernières modifications : février 2013, décembre 2020, mai 2022.


Pour compléter

→ Voir aussi : Acteurs et opérateurs (économiques) du tourisme

Des exemples de jeux d'acteurs sur les territoires :

Affiner les résultats par :