Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Confluence

Confluence

Publié le 20/03/2017

La confluence désigne à la fois la rencontre entre deux cours d’eau et le site où se produit cette rencontre, aussi appelé le confluent. Les cours d’eau qui se rencontrent n’en forment alors plus qu’un, qui garde le nom du cours d’eau le plus important en débit, bien qu’il existe de nombreuses exceptions.

Un réseau hydrographique est constitué d’une série de confluences entre des cours d’eau de plus en plus importants, jusqu’à l’embouchure du fleuve. L'ensemble des cours d'eau se jetant dans le même exutoire forme un bassin versant.

Les sites de confluence ont souvent été des sites privilégiés pour la localisation des villes, qui bénéficiaient à la fois de la position défensive liée à la présence d’une presqu’île entre deux cours d'eau, de la possibilité de construire des ponts avant l’élargissement du fleuve, et d'une position de carrefour entre trois vallées fluviales. En France, la ville de Lyon est un exemple de site de confluence. Elle s’est d’ailleurs dotée d’un Musée des confluences, musée transdisciplinaire inauguré en 2014. Il était déjà en 2015 le site touristique payant le plus visité de la région Auvergne-Rhône-Alpes, devant le Téléphérique de l’Aiguille du Midi, avec 880 600 visites.

 
Un site de confluence à Lyon

confluence Lyon

 

Cette définition est la millième entrée du glossaire de Géoconfluences. Elle rend hommage au nom qui a été retenu en 2002, lors du chantier de création du site internet, par l’équipe de l’époque et sur proposition de Sylviane Tabarly, responsable éditoriale de 2002 à 2012. Le nom évoque à la fois la convergence de la recherche scientifique et de la pratique pédagogique, la convergence des savoirs propre à la géographie, et la ville de Lyon. C’est en effet dans les locaux de l’École Normale Supérieure de Lyon, construits pour accueillir la deuxième étape de relocalisation partielle des ENS de Fontenay et de Saint-Cloud, que Géoconfluences a pris ses quartiers.

Voir aussi :

1000 entrées dans le glossaire de Géoconfluences, brève de mars 2017.