Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Empreinte écologique

Empreinte écologique

Publié le 03/05/2024
PDF

L’empreinte écologique est un indicateur qui évalue la surface terrestre et maritime nécessaire à une population donnée pour répondre à ses besoins et pour absorber ses déchets. Elle s’exprime en hectares par habitant. En 2022, le Qatar était le pays ayant la plus forte empreinte écologique (14,7 ha/hab.), alors que celle de nombreux pays africains était inférieure à 1.

Cette notion fut proposée, entre autres, par le WWF International (Wackernagel et Rees, 1999) qui préconisait de la prendre en compte dans les évaluations de richesse et de niveau de vie. C'est dans ce contexte que furent également proposés des « indicateurs de pression exercée sur l'environnement ». L'idée d'une nécessaire diminution de la pression exercée sur l'environnement devrait donc s'accompagner d'une dématérialisation (le fait d'utiliser moins de ressources par unité de PNB) de l'économie, entendue comme « la diminution absolue ou relative de l'utilisation de ressource naturelle par unité de fonction ou de service ».

Ainsi l'empreinte écologique mesure-t-elle la charge qu'impose à la nature une population donnée, elle dépend de sa capacité de charge. C'est un indicateur statistique qui permettrait d'évaluer la charge écologique d'une activité industrielle, d'un mode de vie, en déterminant la surface nécessaire de terres productives pour assurer l'exercice de cette activité, ou le niveau de vie acquis par un individu donné (sa consommation de ressources, ses besoins d'absorption de déchets).

De nombreuses critiques se sont élevées contre ce type d'indicateur, lui reprochant son aspect figé et qui fait fi des possibilités d'adaptation, de substitution, d'innovation technique et sociale. Très global, il manque de rigueur scientifique et il est surtout destiné à avoir une audience médiatique.

(ST) novembre 2009. Dernière modification (SB et CB), mai 2024.


Références citées
  • Wackernagel Mathis et Rees William (1999), Notre empreinte écologique, Éditions Écosociété, 207 p., 1999. Compte-rendu d'Éric Duchemin dans VertigO.
Affiner les résultats par :