Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Globales / mondiales (villes)

Globales / mondiales (villes)

Publié le 15/03/2013

Popularisée par la sociologue et économiste américaine Saskia Sassen sous la forme global cities (1991), et en français dans sa traduction « villes mondiales », ou parfois « villes globales », l'expression désigne les métropoles se situant au niveau supérieur de la hiérarchie urbaine à l'échelle mondiale. Capables de commander l'économie mondiale, elles sont les lieux où se concentrent les pouvoirs centraux des entreprises et de l'économie mondiale. Leur émergence résulte d'une double et paradoxale dynamique de :

- dispersion (délocalisations-relocalisations des activités de productions de biens),
- centralisation des fonctions de coordination, de prévision et de gestion mondialisées. Ainsi, plus l'économie s'internationalise et plus les fonctions de contrôle des grandes firmes s'agglomèrent dans un petit nombre de sites.

Au regard des critères de S. Sassen, il n'y avait que trois villes globales à l'échelle mondiale : Tokyo, Londres et New York. Les autres grandes métropoles mondiales ne seraient "globales" qu'à des échelles régionales. Cette classification a largement évolué depuis avec la montée en puissance des grandes métropoles des pays émergents. Les géographes et les économistes ont alors multiplié les critères et les classements pour établir une liste de villes mondiales, et l'expression ne désigne plus un absolu mais un degré de mondialisation, basé principalement sur des critères économiques. Anne Bretagnolle a dressé une liste de ces classements. Si on les compile pour relever les villes les plus fréquemment citées, on aboutit à la liste suivante : 

 
Ville mondiale Nombre de citations
dans 10 classements
Rang moyen
dans 10 classements
Londres 10 2,7
New York 10 3,6
Paris 10 4,9
Tokyo 9 5,1
Singapour 8 5,6
Hong Kong 8 6,3
Shanghai 5 4,2
Los Angeles 5 6,7
Pékin 4 5,7
Séoul 4 7,5
Sydney 3 6,0
Berlin 3 6,8
Toronto 3 6,0

Source : Classement des villes mondiales selon 10 indicateurs relevés par Anne Bretagnolle. Seules les villes citées au moins trois fois sont indiquées.

 

La plupart des indicateurs sur lesquels se base ce tableau commencent déjà à dater et cette liste doit donc fortement évoluer au gré des classements.

Pour certains géographes comme Cynthia Ghorra-Gobin (2007), « villes globales » renvoie de préférence à la mesure économique du commandement mondial, tandis que « ville mondiale » évoque des aspects historiques et culturels.

Pour compléter :


Mise à jour : janvier 2017