Vous êtes ici : Accueil Glossaire Intermodalité, interconnexion

Intermodalité, interconnexion

Publié le 11/03/2013

L’intermodalité est un terme employé en géographie des transports et des mobilités pour désigner l’aptitude d’un système de transport à permettre l'utilisation successive d'au moins deux modes, intégrés dans une chaîne de déplacement.
L’intermodalité se distingue de la plurimodalité, définie par l’existence d’un choix entre au moins deux modes de transport pour effectuer un déplacement. Elle diffère également de la multimodalité où le cheminement du voyageur n’est ni organisé ni balisé par les opérateurs, et où l’interconnexion n’est alors pas garantie.

Ce dispositif nécessite la mise en complémentarité sur les plans technique, organisationnel et informationnel, de réseaux différenciés, à plusieurs échelles et par une pluralité d’acteurs. Cela suppose des lieux d’interconnexion, ponctuels ou parfois linéaires. Le pôle d’échanges est par excellence le lieu de concentration, de dispersion des flux et de gestion de leur complexité. La valeur d'un pôle tient à la qualité, à la diversité et à l'organisation de ses connexions entre différents types de réseaux. Un aéroport sera un bon hub s'il est aussi desservi par l'autoroute, par une ligne TGV, par un transport en site propre. La pénibilité et la durée des ruptures de charge doivent être limitées au mieux. Les plates-formes multimodales, de leur côté, assurent la fluidité et la flexibilité recherchées dans le transport des marchandises.

L’intermodalité constitue l'une des réponses des acteurs du système de transports au double mouvement des mobilités multiscalaires contemporaines : la massification et l'individualisation, dans un contexte de limitation des impacts environnementaux.

Pour aller plus loin :
- Notion à la une : intermodalité, Pierre Ageron, 2014
-
Un exemple de plate-forme trimodale : Delta 3 (Pas-de-Calais), 2004