Vous êtes ici : Accueil Glossaire Maladie

Maladie

Publié le 15/02/2013

La maladie est un terme générique aux contours flous, mouvants, pour exprimer un état d'altération de la santé physique et/ou mentale, voire sociale. Elle procède de débats récurrents sur les frontières entre le "normal" et le "pathologique". Elle peut être objective (diagnostiquée) ou subjective, perçue ou ressentie de manière variable selon les individus, les groupes, les milieux sociaux, les époques.
La classification des maladies (nosologie) varie dans le temps au gré des théories et découvertes médicales. Ainsi l'OMS révise périodiquement sa Classification internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (CIM / International Statistical Classification of Diseases and Related Health Problems, CID) qui codifie et classe les maladies en une vaste variété de signes, symptômes, lésions traumatiques, empoisonnements, circonstances sociales et causes externes de blessures ou de maladies. Cette CIM est mondialement utilisée pour l'enregistrement des causes de morbidité et de mortalité. On peut ainsi distinguer les maladies selon leur étiologie : héréditaires ou génétiques ; transmissibles (infectieuses, parasitaires, provoquées par un agent pathogène) ; chroniques et/ou dégénératives, liées au vieillissement ; comportementales, liées aux pratiques et conditions à risques ; iatrogènes, nosocomiales, à la suite d'actes médicaux.
Les maladies infectieuses sont causées par la présence et l'activité de micro-organismes pathogènes (bactéries, virus, champignons inférieurs, prions) dans l'organisme. Elles peuvent se transmettre par contact direct entre humains (mains, expectorations, sperme, sang, salive) à partir d'un malade ou d'un porteur sain ou par l'intermédiaire de vecteurs vivants (moustiques, acariens, mammifères, oiseaux) ou de vecteurs inertes (aliments, eau, etc.). Ces maladies mettent en jeu les politiques de santé publique, tant aux échelles locales que mondiales. Le stade épidémique de ces pathologies correspond à l'apparition d'un grand nombre de cas, fortement concentrés dans le temps et dans l'espace. Si l'épidémie touche toute une région et risque de s'étendre largement, on parle de pandémie. En opposition, l'endémie est la présence habituelle d'une maladie dans une région donnée.
Les maladies à incidence sociale (MIS) sont des maladies qui posent des problèmes de santé publique, soit parce qu'elles touchent un très grand nombre d'individus, soit parce qu'elles causent une mortalité importante ou provoquent de nombreuses invalidités. Les cancers, les maladies cardio-vasculaires (MCV), les maladies sexuellement transmissibles (MST), la grippe par exemple sont des MIS qui amènent les pouvoirs publics à prendre des mesures sanitaires, préventives ou curatives, dans l'intérêt de l'individu et de la collectivité.

Pour compléter, pour prolonger :
- Classification internationale des maladies (CIM / International Classification of Diseases / ICD) et des problèmes de santé connexes, http://apps.who.int/classifications/icd10/browse/2008/fr#
> recherches avec l'explorateur de l'université de Neufchâtel, http://taurus.unine.ch/icd10

Mise à jour : juin 2012