Vous êtes ici : Accueil Glossaire Miracle économique (japonais, italien, asiatique...), Trente glorieuses

Miracle économique (japonais, italien, asiatique...), Trente glorieuses

Publié le 06/07/2017

Le miracle économique désigne dans plusieurs pays la période de forte croissance des décennies suivant la fin de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans les pays durement touchés par celle-ci (Japon, Italie, Allemagne...). On parle aussi de période du boom économique. En France, le phénomène est le plus souvent désigné par l'expression de l'économiste Jean Fourastié, les Trente glorieuses. Les chocs pétroliers des années 1970 et leurs conséquences sont l'une des bornes chronologiques terminant généralement cette période.

Au Japon, cette période est plus souvent appelée la Haute croissance et elle est étroitement associée, depuis les travaux de Johnson (1982), au rôle du MITI, le ministère en charge du commerce et de l'industrie (aujourd'hui METI). Elle a duré jusqu'à l'éclatement de la bulle spéculative des années 1980, qui a débouché sur la « décennie perdue » des années 1990. La période de la Haute croissance a alimenté un exode rural massif et la périurbanisation, laquelle a pris la forme d'un étalement urbain considérable, en particulier dans les périphéries de Tokyo.

En Asie du Sud-Est, des années 1970 à la crise de 1997, l'intégration économique avec l’Asie du Nord-Est, couplée avec les interventions d’États développeurs intégrant politiques économiques et industrielles, est à l’origine d’une croissance économique rapide qualifiée de « miracle asiatique » par les experts de la Banque Mondiale (Franck, 2020).

Dans tous les cas, insister sur la croissance économique à l'échelle d'un pays tend à occulter certains aspects  négatifs constitutifs de cette croissance tels que les expédients politiques autoritaires (ou au moins peu démocratiques) mis en place pour museler les oppositions au modèle dominant ou bien l'exploitation d'une main d'œuvre immigrée dépourvue de droits sociaux. En Italie, le « miracle économique » débouche sur les « années de plomb » des décennies 1960 à 1980.

(JBB) juillet 2017. Dernière modification : juin 2020.


Pour compléter