Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Suburbia, exurbia

Suburbia, exurbia

Publié le 25/10/2021

La suburbia désigne l'ensemble des banlieues résidentielles (suburbs) des grandes métropoles américaines. Cet espace urbain ne se limite pas à des alignements de pavillons mais s'impose comme espace urbain diversifié dans lequel des personnes vivent et travaillent, avec ses shopping centers, ses universités, ses parcs d'activités, etc. Elle constitue la quintessence d'une société d'abondance, propriétaire, individuellement mobile, qui cherche à renouer avec le lointain idéal jeffersonien et transcendantaliste. Ce modèle d'American Way of Life avec ses codes urbanistiques, architecturaux et sociaux s'est imposé dans de multiples métropoles du monde.

Toutefois, ce modèle suburbain présente de nombreuses limites et fait l’objet de vives critiques du fait notamment de son importante consommation d’espace : la densité moyenne d'une automobile suburb est de 2 à 3 000 habitants au km², soit une densité beaucoup plus faible qu’un quartier de logement collectif, sans parler des villes-centres. Il repose sur l'usage intensif et quasi exclusif de l'automobile et la faible concentration des fonctions. Basé sur l’individualisme et la privatisation de l'espace, le style de vie dans les suburbs est tantôt considérée comme l'apothéose de l'American Dream, tantôt comme un cauchemar post-moderne.

Ce sont les suburbs qui ont été les plus affectées par la crise des subprimes. Or les gouvernements locaux suburbains n'ont guère d'expérience pour faire face à une telle crise sociale.

L'exurbia désigne les franges externes des aires métropolitaines, au-delà de la suburbia, où la pression foncière du front urbain s'exerce sur les espaces ruraux.

(MCD), juillet 2015.


Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :