Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Transition urbaine

Transition urbaine

Publié le 01/06/2021

La transition urbaine est le passage d'une société majoritairement rurale à une société majoritairement urbaine. En France, le basculement s'est produit vers 1930, et la part des urbains a continué à progresser au moins jusqu'en 1970. À l'échelle mondiale, c'est autour de 2007 que c'est produit le basculement. Si la proportion d'urbains et du ruraux dépend de la définition statistique de l'urbain et du rural, changeante dans le temps et selon les pays, l'urbanisation généralisée du Monde est un fait : à moins d'une inversion brutale, peu probable, la part de la population urbaine continuera d'augmenter à l'échelle mondiale pour atteindre des proportions équivalentes à celle de l'Europe ou de l'Amérique latine, entre 70 et 80 % d'urbains. Certains géographes ont conclu trop rapidement à une urbanisation complète, estimant que l'insertion des populations rurales à la mondialisation les intégrait toutes à une forme d'urbanité, mais ce type d'analyse évacue à peu de frais les réalités et les spécifités de la ruralité.

La transition urbaine est nourrie par les migrations rurales, elles mêmes alimentées par un différentiel de natalité. Mais dans les pays où cette transition est achevée, comme c'est le cas en France, le phénomène s'inverse : la croissance urbaine est nourrie par une natalité liée à la présence de nombreux jeunes couples, tandis que les espaces ruraux connaissent une croissance nourrie par arrivée ou retour de familles et de retraités. Il ne faut pas y voir une contre-urbanisation, les taux de croissance étant faibles dans les deux cas, sauf exception locale.

(JBB) juin 2021.


Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :