Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Transmissibles (maladies) / Transmission

Transmissibles (maladies) / Transmission

Publié le 15/02/2013

Une maladie est dite transmissible lorsque le pathogène (virus, bactérie, champignons ou levures, prions, etc.) qui la provoque se propage entre humains et/ou animaux. Les maladies transmissibles sont distinctes des maladies infectieuses (par ex. le tétanos n'est pas transmissible) ainsi que des maladies contagieuses excluant les maladies à vecteurs et transmissibles (paludisme par ex.).
On compte dans les maladies transmissibles : des maladies contagieuses comme la grippe, la rougeole, la coqueluche, les MST ; des maladies à vecteur comme la paludisme, la fièvre jaune, la dengue, le chikungunya, la trypanosomiase, la leishmaniose ; d'autres maladies infectieuses mais ni contagieuses, ni à vecteur, comme le choléra, la typhoïde, la poliomyélite.
On distingue deux modes de transmission de ces maladies : le mode direct lorsque le pathogène est transmis par contact étroit entre un sujet infecté et un hôte réceptif (tuberculose, sida, syphilis) ; le mode indirect lorsque la transmission s'effectue par l'intermédiaire d'un vecteur (insecte, animal) ou d'un "véhicule" comme l'eau ou un aliment (choléra, hépatite, poliomyélite, etc.).
L'analyse des conditions et des modalités de l'infection d'homme à homme ou de contact homme/vecteur constitue un des fondements de la géographie des maladies. Elle oriente les politiques de prévention destinées à rompre la chaîne épidémiologique : hygiène, prophylaxie, élimination ou traitement des eaux stagnantes et/ou contaminées, etc..

Pour compléter, pour prolonger :
- Lieux d’émergence et territoires de diffusion de la fièvre hémorragique à virus Ebola au Gabon et en République du Congo (Clélia Gasquet-Blanchard)
- Espaces et territoires du paludisme (Clara Loïzzo et Sylviane Tabarly)

Mise à jour : juin 2012