Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers régionaux Le monde indien : populations et espaces Géographie appliquée Découvrir Bhuvan, le portail d'information géographique indien

(dossier) Le monde indien : populations et espaces

Découvrir Bhuvan, le portail d'information géographique indien

Publié le 27/03/2015
Auteur(s) : Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Hervé Parmentier, ASI cartographe/géomaticien - UMR 5600 EVS, Université de Lyon, ENS de Lyon.

Bhuvan (mot dérivé du sanskrit Bhuvana qui signifie Terre) est un portail d'information géographique lancé en août 2009 par l'agence spatiale indienne ISRO (Indian Space Research Organisation). À l'instar de Google Earth, de NASA World Wind ou du Géoportail de l'IGN, Bhuvan est un service qui propose un globe virtuel en 2D/3D du monde indien et tout un éventail d'information géographique. Il est disponible en anglais, hindi, tamoul et telugu.

Il expose les capacités de la haute technologie indienne, tant dans le domaine des satellites d'observation de la Terre (ResourceSat-1, Cartosat-1 et Oceansat-2) que dans le domaine des applications de l'imagerie et des systèmes d'information géographique pour le web. Le degré de résolution des images est variable selon les lieux mais peut aller jusqu'à 1 m pour un bon nombre de villes indiennes.

Il s'inscrit dans la tradition indienne du savoir-faire cartographique. En effet, la cartographie n'a pas attendu la colonisation britannique pour se développer en Inde. Le cadastrage de nombreux royaumes avait déjà été réalisé avant l'empire moghol. Ce qui allait devenir le Survey of India en 1878 fut créé dès 1767 en s'appuyant sur le savoir-faire et le personnel indiens.
Mais il témoigne d'un tournant dans la diffusion de l'information géographique par l'Union indienne. En effet, l'Indépendance de l'Inde a imposé un filtrage sévère des données cartographiques des espaces stratégiques et des interfaces frontalières et littorales (jusqu'à 50 km des côtes), soit les 3/5e du pays ! Il faut souligner le caractère symbolique de la carte de l'Inde pour les nationalistes hindous : la représentation de Bharat Mata, la déesse Mère Inde, devant une carte de l'Inde sans frontières précises fait partie des images identitaires des nationalistes hindous. Ces restrictions à la diffusion de l'information géographique sont devenues une gêne pour le développement économique à l'heure où les firmes sont à la recherche de données en vue de leur implantation ou de de leur développement en particulier dans la zone côtière en pleine croissance.
Bien plus, Bhuvan affiche désormais son caractère collaboratif avec des applications de partage des données.

Dans le cadre de ce dossier 'Le monde indien : populations et espaces', Bhuvan offre de multiples ressources aux utilisateurs. En voici une sélection.
 

1. Les fonctionnalités principales

La page d'accueil du portail

Bhuvan-2D

C'est le globe virtuel zoomable de l'Union indienne où s'affichent la carte (administrative et hydrologique), l'image satellite, et les couches d'information géographique ('More').
Les outils ('Tools') dans la barre bleue en haut à droite permettent d'ajouter des couches d'information géographique, d'utiliser des outils de dessin, de mesure de surface et de périmètre et d'afficher les webservices.

Bhuvan-3D


 

On peut sélectionner ici les produits désirés, les visualiser sur la carte et les télécharger. Le contenu disponible est dans le 'Bhuvan store' (dans la barre bleue en haut à droite)

L’interface offre de multiples fonctionnalités :
'Search' : des requêtes spatiales et thématiques à plusieurs niveaux d’échelle. Les thèmes sont à dominante géographie physique, mais on retiendra les thèmes 'Utilisation du sol' dans les campagnes et dans les villes, 'Étalement urbain', et ce pour chacun des États de l'Union, dans la plupart des thèmes.

1er exemple : 'Urban sprawl Maharashtra', 2011-12

La tache urbaine de Mumbai, 2011-2012

2ème exemple : Land Use Land Cover 1/ 50 000 2011-2012 pour l'État du Maharashtra et le district de Mumbai-suburban

L'utilisation du sol dans la périphérie de Mumbai
La carte et sa légende

onglet 'Search'

Les statistiques associées

onglet 'Statistics'

Zoom sur un fragment

Onglet 'Analysis' sur un fragment à délimiter (par le bouton Draw AOI)

Les métadonnées sont indiquées (bouton 'Metadata') et le 'Webservice' distribue des services cartographiques sur serveur distant de type WMS (Web Map Service) ou (WMTS : Web Tile Map Service). Les URL peuvent être copiés dans un SIG libre comme Quantum GIS afin de récupérer les images dans un SIG et y effectuer des géotraitements.
L'onglet 'Overlay' permet de croiser avec d'autres couches d'information géographique, comme les  limites administratives, ou les routes ou les masses d'eau.

La région de Mumbai et les autoroutes

On y trouve les données sur les cyclones, les sécheresses, les séismes, les inondations, les feux de forêt, les glissements de terrain.

 Carte des séismes importants entre 1819 et 2011

Des données sont fournies sur les zones de pêche.

  • 'Create a Map/SIG'

Pour créer ses propres cartes, il est nécessaire de s'enregistrer sur le site.

  • 'State Portals'

Pour obtenir les données à l'échelle d'un des 29 États de l'Union indienne et du territoire de Delhi : cliquer sur le bouton des États classés par ordre alphabétique en haut à droite pour obtenir les couches disponibles sur cet État et les visualiser.

Retour en haut de page

2. Les applications disponibles

Parmi les applications proposées ('Applications sectors' et 'Special Applications' sur la page d'accueil), retenons :

Localisation des plantations de thé de l'Assam

 
 Croissance urbaine de Mumbai (1991, 2000, 2009, 2014)

Il est possibilité d'obtenir une image animée à la vitesse choisie.

Parmi les applications spéciales :

  • les catastrophes internationales à l'échelle de l'Asie entière : soutien de données satellitaires à destination des programmes internationaux
  • 'School Bhuvan' est un portail d'e-learning pour les classes équivalentes aux CM1 et CM2. Des visualisations simplifiées sont fournies :

- en classe 9 : les visualisations cartographiques des données topographiques (altimétrie), climatiques (pluviométrie, avancée de la mousson), hydrologiques, forestières, des zones de protection de la nature, et des densités de population en 2001 et 2011 par Etat de l'Union indienne
- en classe 10 : les visualisations cartographiques des données agricoles (aires de culture du riz et du blé), des ressources (énergies, minerais, eau), des localisations industrielles (textile, sidérurgie, industrie des logiciels), des centrales thermiques, des types de sols, des infrastructures de transports (aéroports, chemin de fer, routes, ports maritimes).

  • 'MANU' est un logiciel collaboratif de partage de données géographiques et de création de cartes (mapper)
  • 'Sports in India' permet de localiser les grandes infrastructures sportives pour le badminton, le football, le golf et le hockey sur gazon (stades, terrains)
  • 'Oscat 3D' permet l'accès direct au globe virtuel Oceansat 2.

Retour en haut de page

3. Les ressources accessibles et téléchargeables au 20 mars 2015

Elles sont accessibles dans le 'Bhuvan Store' (sur la barre bleue en haut à droite de la page d'accueil)

  • L'imagerie satellite
  • Les services et données thématiques :

    Utilisation du sol : 2005-2006 et 2011-2012 : 1/50 000 et 1/250 000 de 2004 à 2012
    Friches : 2008-2009, 1/50 000
    Géomorphologie : 2005-2006, 1/50 000
    Risques d'nondation : 1998-2007, 1/250 000
    Inondations annuelles : de 1999 à 2010, 1/250 000
    Erosion : 2005-2006, 1/50 000
    Salinisation : 2005-2006, 1/50 000
    Masses d’eau : de 2004 à 2014, 1/250 000
    Étalement urbain : 2005-2006, 2011-12 disponibles pour 5 États (Andhra Pradesh, Chhattisgarh, Haryana, Jharkhand, Maharashtra

  • La visualisation de 177 villes en haute résolution : 1 m

Cliquer directement sur la ville pour avoir accès au globe virtuel et autres informations géographiques.


Conclusion

Bhuvan est un outil très riche, en accès libre pour beaucoup de données, et ouvert à un mode collaboratif.
Quelques limites pénalisent les utilisateurs :
-  les données disponibles sont discontinues dans le temps et dans l'espace,
- la gamme de données thématiques disponibles est bien plus riche sur les milieux naturels que sur les aménagements,
- il n'existe pas de possibilité d'exportation directe en format numérique de la carte constituée. Il est toujours possible de faire une capture d'écran.
- la fonction impression n'est proposée par le portail que pour certaines pages dont School Bhuvan. Il s'agit alors d'une impression PostScript au format PDF. Pour procéder à l’impression, il faut cliquer sur le lien « Print » situé en bas à gauche de la page. Si l'impression est bloquée par un message «  Fenêtre pop-up bloquée », il suffit d'activer l’autorisation sur cette page en cliquant sur l’icône en haut à droite de la barre d'adresse.
Ce portail qui rend déjà bien des services est en évolution très rapide.

Marie-Christine DOCEUL,
responsable éditoriale ENS-DGESCO,
Hervé PARMENTIER,
ASI cartographe/géomaticien, ENS de Lyon, UMR 5600 EVS,
herve.parmentier@ens-lyon.fr

pour Géoconfluences, le 24 mars 2015

Retour en haut de page

Actions sur le document