Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / Parutions / Parutions papier en géographie, hiver 2021-2022

Parutions papier en géographie, hiver 2021-2022

Publié le 15/03/2022
Livres parus de décembre 2021 à mars 2022 : cartes de France, Amérique latine, politique, population en France, mobilité durable, climat, météo, nature en ville, territoires, Berque, mafia, financiarisation urbaine, Chine.
 

Atlas

Aurélien Delpirou et Frédéric Gilli, 50 cartes à voir avant d'aller voter. Cartographie de Mélanie Marie et Hugues Piolet. Autrement, janv. 2022. 128 p. « 50 cartes et près de 100 graphiques pour appréhender objectivement la situation de la France d’aujourd’hui. Ainsi, chacun pourra s’approprier les faits, comprendre les enjeux et se faire sa propre idée avant d’aller voter. »

 

Manuels

Fabrice Argounès (dir.), Géographies du politique, Atlande, janvier 2022. 300 p.

Marie-Françoise Fleury et Hervé Théry (dir.), L’Amérique latine, Atlande, décembre 2021. 300 p.

Jacques Lévy, Géographie du politique, Odile Jacob, janvier 2022. 295 p., ouvrage volontairement situé « entre l'essai et le manuel ».

Raymond Woessner (coord.), Population, peuplement et territoires en France, Atlande, 2022.

 

Ouvrages collectifs

Thierry Brenac et Hélène Reigner (dir.), Les faux-semblants de la mobilité durable. Risques sociaux et environnementaux. Éditions de la Sorbonne, nov. 2021, 288 p. « Les politiques de mobilité durable, légitimes au regard de la nécessaire transition écologique, ne sont pas dénuées d'angles morts ni de contradictions. Privilégiant l’amélioration du cadre de vie dans certains espaces, ces politiques sont paradoxalement porteuses de risques environnementaux et sociaux ».

Alexis Metzger (coord.). Le climat au prisme des sciences humaines et sociales. Quae, janv. 2022, 246 p. « Le livre aborde une palette d’approches, d’épistémologies et de méthodes pour concevoir le climat. Avec la présentation d’une diversité de savoirs et d’analyses, ce sont des disciplines, toutes concernées par le climat, que l’on découvrira. »

Alexis Metzger (dir.), Acclimatations. Sur le terrain des cultures climatiques, éd. Hermann. Déc. 2021, 270 p. « Dans ce livre, l’étude des rapports culturels au temps qu’il fait et au(x) climat(s) permet d’interroger les savoirs qui font société. »

Jean Louis Yengué et Amélie Robert (dir.), La Nature en ville : quels services ?, vol. 1, éditions Atlantique, 2021. L’objectif des 42 auteurs, de champs disciplinaires variés, est de « questionner les relations que les citadins entretiennent avec les écosystèmes, surtout les espaces végétalisés, présents en ville, sans se borner aux seuls bienfaits de la nature ».

 

Essais

Rémi Barbier et Philippe Hamman, La Fabrique contemporaine des territoires. Le Cavalier bleu, octobre 2021, 144 p. « La référence au territoire est omniprésente dans le discours contemporain. Élus, acteurs politiques, médias… tous s’accordent à parer le « territorial » de toutes les vertus, sans pour autant définir clairement ce qui le constitue. C’est ce à quoi s’attachent les auteurs de cet ouvrage ».

Augustin Berque, Entendre la Terre. À l’écoute des milieux humains. Entretiens avec Damien Deville. Éd. du Pommier, janv. 2022. 180 p. « Ce livre est une invitation à entrer dans l’univers de ce passeur et infatigable voyageur [qu’est] Augustin Berque. »

Clotilde Champeyrache. Géopolitique des mafias. Entre expansion économique et conquête territoriale. Le Cavalier bleu, février 2022. 192 p. « Une géopolitique des mafias a (…) tout son sens pour comprendre que les mécanismes de conquête des territoires et des populations vont bien au-delà de ceux d’une organisation criminelle "classique" ».

Antoine Guironnet. Au marché des métropoles. Enquête sur le pouvoir urbain de la finance. Éditions les Étaques, février 2022. « Chaque année, le gratin de l’urbanisme se réunit à Cannes pour le plus grand salon immobilier au monde. (…) [Cet ouvrage] donne à voir comment la financiarisation de la ville se joue à travers "l’accréditation" des territoires par les investisseurs. »

Emmanuel Lincot et Emmanuel Véron, La Chine face au monde : une puissance résistible. Capit Muscas, sept. 2021, 144 p. « Puissance hors normes, la Chine a déjoué tous les pronostics occidentaux. Son développement économique ne s’est pas accompagné d’une démocratisation et son isolement diplomatique doit être relativisé. »

 

Actions sur le document