Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Obésité, surpoids

Obésité, surpoids

Publié le 17/05/2021

L'obésité, excès de poids et de graisses dans l'organisme, est appelée à devenir un problème majeur de santé publique dans le monde. On parle aussi d'une « épidémie », au sens large d'une maladie, en l'occurrence non contagieuse, dont les cas se multiplient. Symptôme de malnutrition, elle est liée à l'urbanisation, à l'accès à de meilleurs revenus pour de très nombreuses populations des pays émergents en développement rapide, aux modifications plus ou moins rapides des modes de vie (alimentation, sédentarité, etc.). Elle tend à toucher, en moyenne, davantage les catégories les plus défavorisées des pays développés et les catégories les plus favorisées des pays les plus pauvres. Les populations ayant souffert de carences dans leur enfance et ayant accès à une alimentation abondante et riche sont soumises au risque d'obésité le plus élevé, en ce sens l'obésité peut être considérée en partie comme une maladie de l'émergence

L'Indice de masse corporelle (IMC, rapport du poids en kg / taille en mètres élevée au carré) détermine des seuils de maigreur (IMC inférieur à 18,5), de normopondération (IMC comprise entre 18,5 et 25), de surpoids (IMC compris entre 25 et 30) et d’obésité (IMC supérieur à 30). Définit par l'OMS, cet indicateur standard permet d’évaluer les risques liés au surpoids et à l'obésité.

Le surpoids et l'obésité sont en effet des facteurs d'aggravation des risques de maladies chroniques (cancers, diabètes), de maladies cardiovasculaires et autres troubles ostéo-articulaires dont les coûts socio-économiques sont considérables. La récente épidémie du Covid-19, particulièrement létale chez les patients obèses, n’a fait que renforcer ce constat (Pech, 2021). 

L'analyse spatiale de l'obésité peut se faire à toute échelle. À l'échelle mondiale, la prévalence moyenne de l'obésité est de 13 % en 2020 (OMS, 2020), avec de fortes variations (40 % aux États-Unis, 4,2 % au Japon, OCDE, 2018). Mais les plus grandes échelles, au niveau local (communautés urbaines par exemple), permettent de mieux cerner les populations à risque et de mieux cibler les politiques de prévention et d'éducation.

(ST, JBB) juin 2012. Mises à jour : juillet 2018, avril 2021.


Sources
Liens externes

Actions sur le document

Affiner les résultats par :