Vous êtes ici : Accueil Actualités Éclairage Contributions de la géographie et de la géopolitique à l’analyse et aux débats sur les enjeux soulevés par les attentats des 7 et 8 janvier 2015.

Contributions de la géographie et de la géopolitique à l’analyse et aux débats sur les enjeux soulevés par les attentats des 7 et 8 janvier 2015.

Publié le 11/02/2015
Auteur(s) : Marie-Christine Doceul, responsable éditoriale, ENS-DGESCO
À la suite des attentats islamistes de Paris des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, il a semblé utile de construire un dossier de ressources scientifiques afin de contribuer à l’analyse et aux débats sur les enjeux brûlants mis au grand jour par ces attentats.

À la suite des attentats islamistes de Paris des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher, il a semblé utile de construire un dossier de ressources scientifiques afin de contribuer à l’analyse et aux débats sur les enjeux brûlants mis au grand jour par ces attentats.
Ce dossier présente une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique. On a privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant sans pour autant renoncer aux ressources nombreuses publiées en France en 2005-2006, suite aux émeutes urbaines. Si les auteurs sont majoritairement des géographes et des géopoliticiens, ils peuvent être aussi des politistes, anthropologues, sociologues, historiens.
Nous commençons par une sélection des documents clefs. Puis nous classons les contributions par  thème, et par type de contenu (articles, cartes, ouvrages, sites). Nous avons choisi de faire figurer chaque ressource dans une seule rubrique même si elle peut avoir sa place dans plusieurs. Les liens sont valides au 11 février 2015.

Conçu comme ouvert et évolutif, ce dossier vise à être enrichi de nouvelles propositions, que vous pouvez poster via la page de contact du site. Géoconfluences se garde cependant bien sûr toute liberté de les intégrer ou non. 

 

1. Une sélection de dix documents clefs

 

2. Pour approfondir : des articles

Epistémologie de la géographie et de la géopolitique

Lacoste Yves, « La géographie, la géopolitique et le raisonnement géographique »Hérodote 3/ 2008 (n° 130), p. 17-42. Une histoire des rapports de la géopolitique et de la géographie française suivie d’une application du raisonnement géographique au conflit Israël-Palestine
 

2.1. Géopolitique d’espaces sous conflits et tensions

2.1.1. Moyen-Orient
       - Syrie
       - État islamique
      - L’intervention occidentale au Moyen-Orient

Deux points de vue :

  • Entretien avec Gérard Chaliand, sur les effets de l'implication européenne dans la coalition contre l’Etat islamique, www.touteleurope.eu, 2 octobre 2014
  • Pierre Conesa, « Non, les Occidentaux ne doivent pas intervenir militairement au Moyen-Orient »,  Diploweb, 15 septembre 2014. Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense (France) explique pourquoi une nouvelle intervention occidentale au Moyen-Orient ne lui semble pas la meilleure option.
2.1.2. Turquie
2.1.3. Sahara
2.1.4. Pakistan
2.1.5. Balkans

 

2.2. Géographie et géopolitique du terrorisme

2.2.1. Le terrorisme islamiste
  • « De la terreur au terrorisme », La pensée de midi 2/ 2010 (N° 31), p. 185-199. Le sociologue Farhad Khosrokhavar analyse les métamorphoses du djihadisme en Occident et dans le monde musulman, le magistrat Antoine Garapon montre comment les démocraties occidentales se sont adaptées à cette menace, non sans en relativiser la réalité.
  • Philippe Moreau Defarges, « Terreur, terrorisme, guerre », Le Débat 1/ 2005 (n° 133), p. 113-125. Le politologue s’interrogeait en 2005 sur la formule de George Bush Jr de « guerre contre le terrorisme ». Il avertit que la fusion ou la confusion des notions n’est jamais sans risque. Le terrorisme, lutte meurtrière en métamorphose constante, peut-il se clore par un événement aussi net qu’une victoire (ou qu’une défaite) ? Le terrorisme est-il un ennemi ? Un ennemi est une personne précise, avec une intention menaçante et des moyens de la réaliser. Le terrorisme, phénomène en décomposition-recomposition permanente, entre-t-il dans cette définition ? .
2.2.2. D' autres terrorismes

2.3. Géopolitique des réseaux sociaux

 

2.4. Géographie sociale des espaces urbains français : la ségrégation socio-spatiale

2.4.1. Intégration, ségrégation

Cary Paul, Fol Sylvie, « Introduction », Géographie, économie, société 2/ 2012 (Vol. 14), p. 113-126. Une bonne mise au point problématisée sur les notions de ségrégation et de fragmentation à l’œuvre en relation avec la métropolisation  www.cairn.info/revue-geographie-economie-societe-2012-2-page-113.htm

2.4.2. Des ghettos urbains ?
  • Hervé Vieillard-Baron, « Banlieue, quartier, ghetto : de l'ambiguïté des définitions aux représentations », Nouvelle revue de psychosociologie, 2011/2 (n° 12), p. 27-40. « En dépit de l’enclavement spatial et de la précarité sociale qui concernent de nombreux quartiers sensibles et leur population, l’emploi même du mot « ghetto » à leur propos est inapproprié. Ce terme fige une situation qui est en mouvement. Il occulte les processus externes qui conduisent à la relégation. Il s’inscrit dans un système de représentations qui amalgame misère sociale, terreur et communautarisme. En somme, il ne fait que renforcer une situation qu’il convient de dénoncer. Cet article revient sur les définitions de la banlieue, du quartier et du ghetto. Il s’agit de montrer toutes les ambiguïtés du vocabulaire, de souligner comment ces notions se transforment dans le temps, et de mettre en évidence le rôle de la rumeur et le poids des représentations qui sont véhiculées par l’emploi de ces mots dans des contextes particuliers. »
  • Hervé Vieillard-Baron, « Des banlieues françaises aux périphéries américaines : du mythe à l'impossible confrontation ? », Hérodote 3/ 2006 (n° 122), p. 10-24 .
  • Béatrice Giblin, « Ghettos américains, banlieues françaises », Hérodote 3/ 2006 (n° 122), p. 3-9. Les banlieues françaises ne sont-elles pas en train d’évoluer, sous l’effet d’un processus de ségrégation de plus en plus marquée, vers un schéma « à l’américaine », avec d’un côté des secteurs résidentiels protégés, havres de sécurité pour classe moyenne blanche, y compris avec la création de quartiers fermés dont l’accès est réservé aux seuls résidents, de l’autre de véritables « ghettos », semblables au modèle américain ou s’en rapprochant, où seraient concentrés les membres de minorités ethniques – Noirs et Hispaniques là-bas, Noirs et Maghrébins ici ? .
  • Didier Lapeyronnie, « Ghetto urbain », Demain La Ville, dossier n°4, Comité interministériel des villes, 2009, 22 p. Le sociologue, professeur à Paris IV-Sorbonne revendique la pertinence du terme « ghetto » en France et en montre le processus de construction. Le ghetto n’est pas un monde homogène, communautarisé, mais une juxtaposition de mondes articulés entre eux
  • Pierre Gilbert, « "Ghetto", "relégation", "effets de quartier". Critique d’une représentation des cités », Métropolitiques, 9 février 2011. L’auteur rappelle que les enquêtes empiriques existantes sont loin de démontrer la validité de cette représentation véhiculée par l’usage du terme « ghetto ». Pourtant c’est elle qui fonde la réorientation de la politique de la ville depuis une dizaine d’années et le programme de rénovation urbaine qu’elle met en œuvre.
  • Hervé Marchal & Jean-Marc Stébé, « Les grands ensembles : nouveaux ghettos français ? », Métropolitiques, 25 novembre 2010. Peut-on parler de ghetto en France ? Pendant longtemps, on a pensé que le modèle de développement des villes françaises était un antidote à l’émergence de ces quartiers pauvres et ethniquement enclavés caractéristiques des grandes métropoles américaines. Or, selon les auteurs, les ségrégations sociales et en partie raciales que l’on observe aujourd’hui rendent désormais l’appellation d’actualité, en dépit de sa dimension polémique.
  • Fabien Truong, « Au-delà et en deçà du périphérique », Métropoles, 11 | 2012. Analyse ethnographique qui réfléchit sur la notion de ghetto
  • N° spécial, Outre-terre, « France. La nation alignée », n° 33-34, 2012/3-4. La première partie du n° spécial, intitulée « Territoire fracturé » rassemble des articles sur la ségrégation, l’exclusion, les violences urbaines, de Michel Carmona, Michèle Tribalat, Gérard-François Dumont.
2.4.3. La ségrégation socio-spatiale dans le périurbain
2.4.4. Des exemples

 

2.5. Géographie sociale des espaces urbains français : minorités, communautés

2.5.1. Les minorités religieuses
2.5.2. Les minorités ethniques
  • Débat à propos de l’ouvrage d’Hugues Lagrange, Le déni des cultures, 2010.
      - Hugues Lagrange, « Le déni des cultures : mes arguments », Outre-Terre 3/ 2012 (n° 33-34), p. 101-105. L’auteur reprend les thèses de son ouvrage sur les familles originaires de l’Afrique sahélienne. Il avance que la profonde déstabilisation des systèmes de parenté en situation migratoire, qui se conjugue à la ségrégation sociale et ethnique, produit des socialisations familiales qui tendent à favoriser l’échec scolaire et les inconduites.
     - Nathalie Kakpo, « Regards sur la ville multiethnique »EspacesTemps.net, Livres, 28 novembre 2011. Compte-rendu détaillé du livre de Hugues Lagrange, Le déni des cultures, 2010, qui explore les difficultés sociales dans les quartiers pauvres français en plaçant au cœur de l’analyse les cultures des populations issues des différentes migrations.
2.5.3. Ailleurs (Europe, Amérique du Nord)

 

2.6. Nation, démocratie et modèles nationaux

  • N° spécial Le Débat, « L’Islam, l’Europe, la démocratie », n° 150, 2008/3, mai-juin 2008. Un numéro très riche avec un article de Bernard Lewis sur l’Europe et l’Islam, un débat entre Elie Barnavi, Rémi Brague, Marcel Gauchet et Antoine Sfeir autour du livre du premier « Les religions meurtrières »
2.6.1. Réflexions générales sur l’identité territoriale
2.6.2. Nation et sécurité
2.6.3. Le modèle national français
2.6.4. D’autres modèles nationaux

 

2.7. Géographie et géopolitique des religions et du religieux

2.7.1. Généralités
2.7.2. Géographie des religions et du religieux en France
  • Cahiers français n°340, « Les religions dans la société », La Documentation française, 2007. Quelle est la place occupée par la religion dans la société française sécularisée et comment se manifestent aujourd'hui les formes d'expression du religieux ? sommaire en accès libre
2.7.3. Religions et mondialisation
2.7.4. Religions, femmes et géopolitique

 

3. Des outils (cartes, définitions, sources)

3.1. Une sélection de cartes

3.1.1.  Proche-Orient
3.1.2. Religions

René-Éric Dagorn, « Huntington ou la culture de l’ennemi.», EspacesTemps.net, Livres, 2003. Le compte-rendu de l’ouvrage de Marc Crépon, L'imposture du choc des civilisations, 2002 permet à l’auteur de montrer que la théorie du « choc des civilisations » qui se présente comme une grille scientifique de lecture du monde est d’abord et avant tout une arme de guerre.
Civilisations : du choc à l'alliance, Le Dessous des cartes, Arte, octobre 2007. La vidéo.

3.2. Des définitions

 

3.3. Des sites de ressources

3.3.1. Des revues
  • Moyen-Orient. Magazine d'accès payant sauf introduction des numéros et quelques articles et cartes.
  • Les Clés du Moyen-Orient.  Revue pluridisciplinaire où figurent des articles et cartes réalisés par des universitaires et des étudiants en master de géographie et géopolitique
  • Revue Hérodote
  • Magazine Carto
  • Magazine Diplomatie.  Magazine d'accès payant qui a publié jusqu'en 2012. Sommaires et aperçus de cartes sont disponibles en ligne.
     
3.3.2. Des laboratoires et sites de chercheurs
3.3.3. Des think tanks

 

4. Une sélection d'ouvrages et revues en librairie

  • Fabrice Balanche, Atlas du Proche-Orient arabe, PU Paris-Sorbonne, 2011
  • Alexis Bautzmann (dir.), Atlas géopolitique mondial, édition 2015, éditions Argos. Compte-rendu sur Diploweb
  • Yves Lacoste, Géopolitique, la longue histoire d'aujourd'hui,  Larousse, 2012, 320 p.
  • Yves Lacoste, La question postcoloniale, Fayard, 2010, 440 p.
  • Yves Lacoste, Vive la Nation, Destin d'une idée géopolitique, Fayard, 1998,  250 p.
  • Yves Lacoste, Géopolitique de la Méditerranée, Armand Colin, 2006, 479 p.
  • Jean-Charles Antoine, Au coeur du trafic d'armes, Editions Vendémiaire 2012, 288 p.
  • Fabrice Balanche, Géopolitique du Moyen-Orient, Documentation photographique n°8102, 2014. Le sommaire
  • Les Grands Dossiers de Diplomatie n°19, Géopolitique de l'Irak, février-mars 2014
  • Carto n°15, La Syrie du clan Al-Assad, janvier-février 2013
  • Anne-Clémentine Larroque, Géopolitique des islamismes, Collection Que sais-je ? , Paris, Presses Universitaires de France, 2014, 128 p. Compte-rendu sur Diploweb 
  • Les Grands Dossiers de Diplomatie n°16, Géopolitique des religions, août-septembre 2013
  • Moyen-Orient n°20, Djihad : du Coran à la guerre en Syrie, octobre-décembre 2013
  • Moyen-Orient n°13, Islam et démocratie, janvier-mars 2012
  • Frédérick Douzet  et Béatrice Giblin, Des frontières indépassables ? Des frontières d'Etat aux frontières urbaines, Armand Colin, 2013, 318 p.
  • Béatrice Giblin (dir), Dictionnaire des banlieues,  Larousse 2009, 447 p.
  • Jérémy Robine,  Les ghettos de la Nation, Editions Vendémiaire, 2011, 221 p.



Marie-Christine DOCEUL
responsable éditoriale,
pour Géoconfluences, le 11 février 2015


 

Actions sur le document