Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille La démographie médicale en France en 2015

La démographie médicale en France en 2015

Publié le 17/06/2015

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a publié, le 16 juin 2015, son 9ème Atlas national de la démographie médicale, réalisé à partir des chiffres du Tableau de l’Ordre au 1er janvier 2015. Il a été réalisé par Gwénaëlle Le Breton-Lerouvillois, géographe de la santé. Cette publication actualise un certain nombre de données à caractère géographique dont :
- les déserts médicaux : « les territoires en danger pour les soins de premier recours ne concernent pas exclusivement les territoires ruraux mais aussi les métropoles, comme Paris, voire des villes moyennes, comme Châteauroux. Sur la période 2007/2015, la région Ile-de-France recense une diminution de 6 % des médecins en activité régulière, alors que la région des Pays-de-la-Loire comptabilise une hausse de 6 %. »
- les médecins à diplômes étrangers sont en nombre croissant depuis 2007 (+ 42,7 %). Toutefois ces médecins ne peuvent pas aujourd’hui pallier le manque d’effectifs car ils privilégient les territoires à forte densité et ne constituent pas réellement une réponse à la désertification.

  • La présentation qui en est faite par Le Monde," L’Ile-de-France aussi touchée par la désertification médicale", 16 juin 2015.
    « Pour autant, il serait faux de classer l’Ile-de-France comme un désert médical. Avec 346,3 médecins pour 100 000 habitants, sa densité médicale est la deuxième plus élevée de France, derrière la région PACA (352). »
    « À la tête du classement des départements les plus affectés par la désertification médicale, ceux qui ont connu la plus forte baisse de leurs effectifs depuis 2007 sont la Nièvre, qui est passée de 233,9 médecins pour 100 000 habitants à 192,5, soit une baisse de 16 %, suivie de la Creuse et du Cher, qui enregistrent une diminution de 14 %. Sans toutefois rattraper l’Eure, l’Ain et la Mayenne, les trois départements avec la plus faible densité médicale de France (autour de 170). » http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/06/16/en-france-les-medecins-sont-vieillissants-et-de-moins-en-moins-generalistes_4654707_1651302.html

 

En compléments :
  • Dans Géoconfluences, le dossier « Géographie de la santé : espaces et sociétés » offre plusieurs ressources :

- « La démographie médicale en France, le risque des déserts médicaux. L'exemple de la Montagne ardéchoise », par Virginie Chasles, Alice Denoyel, Clément Vincent. http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/transv/sante/SanteDoc4.html
- « L'organisation territoriale et la planification sanitaire en France », Sylviane Tabarly http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/transv/sante/SanteDoc2.htm

qui comprend l'article suivant :
- « S’installer en ville : l’exemple des jeunes médecins généralistes des Hauts-de-Seine », par Philippe Abecassis et Jean‑Paul Domin http://www.metropolitiques.eu/S-installer-en-ville-l-exemple-des.html

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication