Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Liens à découvrir À lire sur le site de l'ENS de Lyon : Le corona ne passera pas par moi !

À lire sur le site de l'ENS de Lyon : Le corona ne passera pas par moi !

Publié le 17/03/2020
Le labex Ecofect (dynamiques éco-évolutives des maladies infectieuses) de l'université de Lyon a publié le 16 mars un communiqué sur l'attitude à avoir par rapport au coronavirus (covid-19). Nous reproduisons ce message intégralement.

Source : http://www.ens-lyon.fr/actualite/lecole/le-corona-ne-passera-pas-par-moi

« Le virus ne circule pas en France, ce sont les hommes et les femmes qui le font circuler. » rappelle Jérôme Salomon - Directeur général de la santé.

Il fait beau, vous n’avez plus cours à l’université, et pour la plupart d'entre vous, vous pensez ne pas être exposé·e·s à des risques graves si vous contractez le coronavirus-Covid 19. Dès lors, cette situation pourrait stimuler votre envie de vous réunir occasionnellement à 2, 3, 10 personnes pour combler un besoin légitime de lien social et profiter au mieux de cette période printanière. L’objet de ce court message est cependant de vous convaincre de la nécessité impérieuse de ne rien en faire.

Parmi nous, certains sont porteurs "pauci-symptomatiques" du virus mais cependant contagieux, et surtout ignorants de leur état. En effet, il est probable que le nombre de porteurs soit sous-estimé du fait de signes cliniques perçus comme bénins, n’appelant pas à faire les tests permettant de faire le diagnostic formel. À l’occasion de ces réunions et même en plein air, ces personnes vont sans le savoir transmettre le virus à d’autres, contribuant à sa propagation et facilitant l’épidémie. Indirectement, par ce comportement, nous exposons à un risque majeur des personnes fragiles (personnes âgées ou présentant d’autres pathologies) pour lesquelles le risque de mortalité associé à leur infection est particulièrement élevé.

« Nos comportements peuvent sauver des vies. Il s’agit d’une course contre la montre pour éviter une catastrophe sanitaire. »

Voici un article de vulgarisation scientifique très accessible qui devrait vous convaincre de l'importance d'appliquer les mesures barrières que vous connaissez et d'éviter au maximum le contact avec d'autres personnes.

Lisez-le, et transférez-le à un maximum de personnes de votre entourage pour provoquer un éventuel "électrochoc". Ce document doit avoir la diffusion que le Covid-19 ne doit pas avoir. En France, nous n’en sommes pas encore au pic de l'épidémie. Nous avons le pouvoir d’infléchir sa progression – c’est de notre responsabilité individuelle et collective – en mettant immédiatement en place des “comportements et gestes barrières” destinés à limiter la transmission du virus, selon le principe de “distanciation sociale”. En complément, cet autre document fait le point sur le taux de transmission du virus – nombre d’infections nouvelles engendrées par une personne contagieuse, compte tenu de l’ignorance probable de son propre état – sur le territoire National.

Comme l'épidémie s’amplifie de manière exponentielle en France, le nombre de malades et de cas sévères augmentera proportionnellement, conduisant alors – si les recommandations ne sont pas appliquées par chacun dès maintenant – à une surmortalité très importante liée à la saturation des services hospitaliers. Si nous attendons, il sera trop tard et nous serons individuellement et collectivement responsables de cet échec.

Vous vous sentez un peu ridicule devant vos amis/interlocuteurs en appliquant ou en encourageant l'application des gestes et comportements barrières – ex : restez à plus d'un mètre de toute personne extérieure à votre famille, renoncez à participer à des regroupements festifs ou divertissants, et même militez pour leur annulation, lavez vous les mains – qu’importe, vous contribuez à sauver des vies.

L'épidémie s'arrêtera soit lorsque tout le monde aura été contaminé (et le taux de mortalité risque d’être élevé quand les systèmes de santé seront saturés), soit quand le nombre de personnes contaminées par personne contagieuse deviendra inférieur à 1.

Stratégie du gouvernement pour éviter la saturation des hôpitaux

La stratégie pour éviter la saturation des hôpitaux dépend de la politique de fermeture des établissements à forte densité en personnes (écoles, universités, restaurants, etc.) mais surtout de nos comportements individuels. Changeons nos comportements et ceux de nos proches et sauvons des vies.

 

Nous nous adressons à vous, étudiants universitaires, personnels des services et laboratoires de l’ENS de Lyon, et ne doutons pas de votre esprit civique dans cette situation difficile. Les bonnes décisions ont été prises en fermant les écoles et les universités (Cf. schéma de droite). Nous en appelons maintenant à votre responsabilité individuelle : chacun·e doit jouer son rôle et sera d’autant plus écouté·e qu’il·elle est au fait des connaissances scientifiques les plus à jour dans ce moment critique et inédit que nous allons traverser.

Liens utiles pour vous aider à convaincre votre entourage

Rappel des gestes/comportements barrières

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

Source : http://www.ens-lyon.fr/actualite/lecole/le-corona-ne-passera-pas-par-moi

 
Actions sur le document