Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / Parutions / Parutions papier en géographie, rentrée 2022

Parutions papier en géographie, rentrée 2022

Publié le 20/09/2022
Parmi les livres parus à la rentrée 2022 : Transports, géopolitique, alimentation, commerce, urbanisme, Birmanie, culture, patrimoine, biographies, intelligence artificielle, attachement, genre, inégalités, citoyenneté et identité, fictions.
 

Manuels

Camille Escudé-Joffres (dir.) Réussir Histoire Géographie Géopolitique Sciences politiques 1re, Atlande, août 2022, 486 p.
Éloïse Libourel, Matthieu Schorung, et Pierre Zembri, Géographie des transports. Territoires, échelles, acteurs. Armand Colin, juillet 2022, 288 p.

Florian Louis, Qu’est-ce que la Géopolitique ?, PUF, 192 p.

 

Essais

Hélène Baumert, Le droit d'une éducation en alimentation pour tous. Un enjeu social et sanitaire accentué par la Covid 19L’Harmattan, juillet 2022. « L’ouvrage présente les notions à s’approprier en alimentation pour mener une réflexion sur le choix de son mode de vie et l’acquisition d’un esprit critique. »

Samuel Deprez, Commerces, Consommation et territoires : le temps des transitions, des futurs incertains, Presses Universitaires de Rouen et Le Havre. « De l’Europe à l’Afrique, des centres-villes aux zones périphériques, au prisme des consommateurs comme des professionnels du secteur, cet ouvrage propose des regards singuliers sur ces transitions à l’œuvre en matière de commerce et de consommation et sur leurs conséquences. »

Cédric Feriel, La ville piétonne. Une autre histoire urbaine du XXe siècle ?, Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. "Histoire environnementale", septembre 2022, 303 pages. Le livre montre l’intérêt ancien des acteurs de l’urbain pour la question de l’accessibilité piétonne.

Sandra Guinard. Festival marketplaces, entre postérités et discontinuités. Après la régénération urbaine. Infolio, 2022. « Marquant l’histoire urbaine des États-Unis, les festival marketplaces ont servi de modèles aux plans de redéveloppement de front d’eau en Europe. Ils ont inspiré directement ou indirectement de nombreux aménagements urbains comme ceux de Manchester, Lyon, Bilbao, Hambourg, Dunkerque ou encore Lisbonne. »

Amaury Lorin, Variations birmanes, Bruxelles, Samsa (diffusion Pollen), 2022, 200 p., cartes, illustrations, bibliographie. « L’auteur a sillonné la Birmanie pendant deux ans. En quatorze chapitres-tableaux croisant récit de voyage, enquête historique et analyse géopolitique, il propose un décryptage de l’intérieur de ce "pays ermite". »

Basile Michel, Les quartiers culturels et créatifs. Ambivalences de l'art et de la culture dans la ville post-industrielle, Le Manuscrit, collection Devenirs urbains, 224 p. « Les quartiers culturels et créatifs sont un concentré de dynamiques, de réseaux, de lieux et d’activités artistiques, culturelles et créatives dans les villes. »

 

Collectifs

Quitterie Cazes et Sébastien Rayssac (dir.). Vers Compostelle. Regard contemporain sur les chemins de Saint-Jacques. Presses universitaires du Midi, collection « Patrimoines ». 2022, 356 p. Cet ouvrage propose un regard pluridisciplinaire résolument tourné vers un phénomène contemporain : la réactivation des chemins de Saint-Jacques.

Nicolas Adell (dir.), La vie savante. La question biographique dans les sciences humaines, Paris, PUF, 2022, 320 pages. « L'ouvrage comporte deux chapitres plus spécifiques sur la géographie, mais les questions soulevées peuvent intéresser chaque praticien.ne des sciences sociales. »

Jamal Atif, J. Peter Burgess, Isabelle Ryl, Géopolitique de l’IA. Les relations internationales à l’ère de la mise en données du monde. Le Cavalier Bleu, août 2022, 152 p. « Au travers de nombreux exemples, les auteurs montrent combien l’intelligence artificielle transforme la géopolitique, ses acteurs et ses territoires, et quels sont les enjeux d’une gouvernance de cette technologie hors-norme. »

François Bousquet, Tara Quinn, Frédérique Jankowski, Raphaël Mathevet, Olivier Barreteau, Sandrine Dhénain, Attachements et changement dans un monde en transformation. Quae, août 2022. « [La] théorie qui veut que l’attachement empêche le changement fait partie du sens commun. Pourtant, depuis de nombreuses années, les chercheurs qui étudient le concept d’attachement, et notamment l’attachement au lieu, montrent que cette théorie n’est pas validée. L’attachement peut au contraire conférer de la sécurité aux individus et soutenir des changements. »

Julie Bulteau, Pauline Delage, Esté R. Torres, Eva San Martin et Marion Tillous. Espace, genre et violences conjugales : ce que révèle la crise de la Covid-19, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « GéoTraverses ». « À partir d’une enquête menée de mars 2020 à mars 2021, cet ouvrage propose une géographie sociale et féministe des rapports de genre et des violences au sein du couple. » 

Clémentine Cottineau et Julie Vallée (coord.) : Les inégalités dans l'espace géographique, Encyclopédie des Sciences, ISTE

Simona Corlan Ioan, Lionel Dupuy, Abel Kouvouama, Ecaterina Lung, Voyages réels, voyages imaginaires : perspectives interdisciplinaires, Editura Universatii din Bucuresti, 2022, 438 p. Le voyage sous l’angle épistémologique (I), à travers les relations entre réel et imaginaire (II) et dans le rapport entre sujet, récit et lieu (III).

Caroline Leininger-Frézal et Catherine Souplet (dir.). Citoyenneté, Identité, Altérité. Perspectives nationales et internationales. Londres : ISTE, 250 pages. L’ouvrage « permet de souligner l’importance de l’espace géographique comme agent d’expression, de production et de reproduction des inégalités sociales, raciales, de richesse et de genre. »

 

Fictions publiées par des géographes

Clara Breteau, Les vies autonomes, une enquête poétique. Actes Sud, 2022. « C’est un livre sur ce qui arrive quand on bifurque pour réinscrire sa vie quotidienne dans le monde vivant, une enquête qui retrace ce qui s’ouvre comme signes, comme images, comme matière poétique nouvelle avec l’autonomie, et comment celle-ci nous transforme, de manière intime, sensible, nous et nos façons de faire signe et sens du monde. »

Jean-Baptiste Maudet, Tropicale tristesse, Le Passage, 2022. « Un soir, sur un coup de tête, Jeanne Beaulieu décide de tout plaquer et de partir. Ce sera l’Amazonie, l’aventure… Mais pas forcément celle qu’elle imaginait. »

Pour nous signaler un oubli, merci d'utiliser le formulaire de contact.

Actions sur le document