Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Penser la ruralité et l'aménagement des territoires ruraux en France

Penser la ruralité et l'aménagement des territoires ruraux en France

Publié le 17/10/2014
Les 20èmes controverses européennes de Marciac (Gers) : « Pour des territoires vivants… Faut que ça déménage ! »

qui ont eu lieu les 30-31 juillet et 1er août 2014 ont donné l’occasion à des géographes de présenter leurs analyses sur les territoires ruraux français.

  • « Les territoires ruraux seront urbains (ou ne seront pas) » On reconnaît là le titre de l’intervention  de Jacques Lévy, invité grand témoin. Pour lui, le rural n’existe plus en France. Maintenir une césure ville/campagne, c’est au mieux se bercer d’illusions, au pire cultiver le terrain d’une crise politique majeure sur fond de repli identitaire. La solution ? Epouser les valeurs de l’urbanité pour réinventer un horizon progressiste. Derrière cette analyse sans complaisance, au ton volontairement provocateur, Jacques Lévy glisse aussi le message qu’ il n’y a pas de fatalité. http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3891#.VD-AQfl_smn
  • « Repenser le rural, en finir avec un certain développement local ». Daniel Béhar remet en question les manières de concevoir les politiques nationales concernant les territoires ainsi que le développement local. Politique de la ville, bassins de vie, choix des indicateurs... Sur tous ces points, Daniel Béhar pointe les dérives, les effets pervers ou les notions obsolètes, invitant à un renversement complet des manières de penser le rural. http://www.agrobiosciences.org/IMG/pdf/Daniel_Behar_Marciac_V2.pdf

 

En regard, le tout récent rapport d’information de l’Assemblée nationale sur les zones de revitalisation rurale (ZRR),

présenté par les députés Alain Calmette (Cantal, PS) et Jean-Pierre Vigier (Haute-Loire, UMP), le 8 octobre 2014.
Ils font un état des lieux, en examinant les ZRR sous deux angles : les critères de classement en ZRR sont-ils pertinents pour appréhender la situation de fragilité des territoires ruraux ? Les aides allouées et les mesures mises en œuvre impactent-elles réellement le développement économique des territoires bénéficiaires et sont-elles globalement efficaces pour atteindre les objectifs assignés au dispositif ? Ensuite, ils préconisent des adaptations par révision du zonage et révision des aides. http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i2251.asp


Pour compléter sur le même sujet :
  • Philippe Dubourg, « La ruralité est-elle archaïque ? », Métropolitiques, 10 octobre 2014.  Philippe Dubourg, président des Maires ruraux des Landes, accuse : « La crise économique a bon dos pour (dés)intégrer les petites collectivités sous le rouleau compresseur de la finance mondiale. »
     
Actions sur le document
Veille : dernière publication