Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Sahara, migrations clandestines

Sahara, migrations clandestines

Publié le 06/05/2014

Plus de 300 migrants clandestins ont été abandonnés par leurs passeurs au milieu du désert entre le Soudan et la Libye. "Ils étaient en route pour la Libye en tant que migrants clandestins", a expliqué Sawarmi Khaled Saad, un porte-parole de l'armée. "Les passeurs les ont laissés dans le désert" à la frontière. Dix d'entre eux ont trouvé la mort. Les survivants sont notamment des Ethiopiens, des Erythréens, des Pakistanais et des Bangladais, a-t-il précisé.
La région désertique s'étendant de l'est du Soudan à travers l'Egypte jusqu'à la péninsule du Sinaï est un des axes principaux de trafic de réfugiés et migrants africains en quête d'un avenir meilleur. Des milliers d'Erythréens fuient chaque année en direction d'Israël, tandis que d'autres cherchent à gagner l'Europe en traversant la Méditerranée. Selon les chiffres officiels soudanais, quelque 600 Erythréens par mois parviennent à gagner le Soudan.


Pour approfondir, la rubrique Éclairages de Géoconfluences :
Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication