Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques La frontière, discontinuités et dynamiques Cadrage et problématiques générales

La frontière, discontinuités et dynamiques

Cadrage et problématiques générales

Publié le 11/01/2013

L'étude des questions frontalières dans le cadre de l'enseignement du second degré en France

La frontière est peu mentionnée, de manière  explicite, comme objet d'enseignement dans les libellés des programmes du collège ou du lycée. Il n'est guère que le programme des classes de seconde (BO Hors série n° 6 du 31 août 2000) à y faire référence comme composante du premier thème d'étude  "Plus de six milliards d'hommes sur la Terre", lui-même présenté sous trois caractères : L'inégale répartition des hommes et des richesses sur la Terre ; Une division entre États, mais des enjeux transnationaux ; Frontières, aménagements et environnement.

Pour autant, le commentaire qui accompagne ce libellé et qui en précise les attendus souligne à l'évidence l'importance géographique du fait frontalier. Il montre par là même que la frontière est une composante essentielle de l'espace géographique et que sa prise en compte – bien au-delà du seul programme de la classe de seconde –  est sous-jacente à de nombreux sujets abordés en collège comme en lycée. "L'espace mondial se divise en États toujours plus nombreux. Les frontières qui les délimitent sont des discontinuités majeures de l'espace : elles donnent lieu à des formes spécifiques d'aménagement, de gestion de l'environnement et d'organisation de l'espace ; elles induisent des enjeux géopolitiques, voire des conflits concernant des ressources internationales (fleuves, ressources minières et énergétiques...). Les enjeux environnementaux ignorent les frontières et impliquent une gestion internationale à laquelle les États, d'inégale puissance, adhérent plus ou moins."

Actions sur le document