Vous êtes ici : Accueil Glossaire BRICS (anciennement BRIC)

BRICS (anciennement BRIC)

Publié le 26/02/2013

L'acronyme BRICS désigne le rapprochement de quatre pays aux vastes territoires : le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, auxquels s'est intégré l'Afrique du Sud en 2011. Depuis 2011, le groupe des BRICS a pris la forme d'une conférence diplomatique à part entière, donnant lieu à un sommet par an, se déroulant à tour de rôle dans chacun des cinq États. Le but de ces sommets est d'affirmer la place majeure de ces pays sur la scène internationale, et de mettre en scène leur poids économique et politique, en particulier au regard d'autres États ou groupes d'États comme les États-Unis ou l'Union Européenne.

L'acronyme est apparu pour la première fois en 2001 sous la plume de l'économiste britannique Jim O’Neill, dans un rapport de la banque d'investissement Goldman Sachs intitulé Building Better Global Economic BRICs (le "S" final étant celui du pluriel et ne désignant pas l'Afrique du Sud). L'article établissait une projection de croissance montrant que ces pays, déjà importants dans l'économie mondiale en raison de leurs vastes marchés intérieurs, étaient appelés à peser de plus en plus, étant donné leur croissance économique annuelle rapide. On peut y voir un exemple de performativité du discours, dans la mesure où l'annonce, par une grande banque d'investissement, du fort potentiel économique de ces pays, a pu encourager les investisseurs et contribuer à leur croissance et à leur émergence rapide. L'acronyme inventé par un économiste est finalement devenu une réalité économique et politique.

C'est surtout à partir de 2011, avec la tenue régulière de sommets et l'entrée de l'Afrique du Sud, que les BRICS sont devenus un groupe officiel. Sur le plan économique, ils se sont également dotés en 2014 d'une banque de développement, la Nouvelle banque de développement, basée à Shanghai. Parmi les thèmes qui ont pu être au centre de leurs préoccupations, on trouve la lutte contre le protectionnisme de certains de leurs partenaires du G20 (G8 élargi) ou la réforme de la gouvernance du Fonds monétaire international (FMI) et du Système monétaire international. Ils ont pu également faire front commun contre certaines contraintes environnementales internationales jugées pénalisantes pour leurs économies. D'une manière générale, les BRICS sont l'une des instances promouvant une reconnaissance de la multipolarité des équilibres économiques et politiques mondiaux, en rupture avec les organisations héritées de l'après Seconde guerre mondiale.

 
Quelques indicateurs de la puissance des BRICS comparés à l'Union Européenne et aux États-Unis
  Population en millions (ONU via Banque Mondiale 2018) PIB en PPA, en milliards de dollars (Banque Mondiale 2018) Pétrole (Réserves prouvées en milliards de barils de brut (OPEP 2016) Nombre d’ogives nucléaires (Federation of American Scientists 2013, Wikipedia) Statut à l’ONU
Brésil 209 3 366 (8e) 13 0 État membre (*)
Russie 144 4 051 (6e) 80 4 450 (2016) Membre permanent du Conseil de sécurité
Inde 1 352 10 498 (3e) 5,5 80 à 100 État membre
Chine 1 393 25 361 (1er) 26 environ 200 Membre permanent du Conseil de sécurité
Afrique du Sud 57 793 (29e) < 1 0 (**) État membre
Total BRICS 3 155 44 069 135 environ 4 900 2 membres sur 5 du Conseil de sécurité
Union Européenne 513 22 435 11 300 (France) + 225 (Royaume-Uni) 2 membres sur 5 du Conseil de sécurité
États-Unis 327 20 494 (2e) 32 4 018 (2016) Membre permanent du Conseil de sécurité

Notes : (*) Depuis 1947, le Brésil s’exprime en premier lors des Assemblées générales (Le Monde, 2013) (**) L'Afrique du Sud possédait 6 ogives avant de mettre fin à son programme nucléaire en 1990.

 

 

Les quatre BRICS initiaux ont des points communs : population nombreuse et une vaste superficie (ils sont classés dans les dix pays les plus vastes et les plus peuplés du monde), importantes ressources naturelles (minerais, énergie, forêts, agriculture, pêche...), émergence d'une classe moyenne, croissance élevée, et insertion récente et rapide dans les circuits économiques mondiaux. L'Afrique du Sud tient à ce titre une place à part, mais importante en terme de symbole politique. 

Les différences et les divergences n'en sont pas moins importantes entre ces différents pays. Régimes politiques démocratiques ou autoritaires, démographies dynamiques face au déclin démographique russe, situations économiques très variées (capacités de recherche et d'innovation, poids industriels inégaux)... 

 
Les dirigeants des BRICS au 15 novembre 2019
Pays Dirigeant En fonction depuis Prédécesseur
Afrique du Sud Cyril Ramaphosa 2018 Jacob Zuma (2009-2018)
Brésil Jair Bolsonaro 2019 Michel Temer (2016-2017)
Chine Xi Jinping 2012 Hu Jintao (2002-2012)
Inde Narendra Modi 2014 Manmohan Singh (2004-2014)
Russie Vladimir Poutine (1999–2008), 2012 Dmitri Medvedev (2008-2012)

 

Dernière mise à jour : novembre 2019

Sources
Pour compléter