Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Carte, croquis, schéma

Carte, croquis, schéma

Publié le 05/10/2021

Les trois termes carte, croquis, et schéma, utilisés en géographie, désignent de manière générique les représentations graphiques appliquées aux espaces géographiques ; afin d’éviter toute confusion et de limiter les incompréhensions, en particulier dans les demandes adressées aux élèves, il convient que, sans esprit dogmatique, un accord se fasse entre enseignants sur l’usage de ces termes.

La carte, sous ses différentes formes, permet de repérer les lieux et l’extension des phénomènes géographiques plus ou moins proportionnalisés ; c’est une construction intellectuelle avec un langage propre dont il faut connaître la sémiologie, c'est-à-dire l’alphabet (les signes) et la grammaire (les règles de la cartographie, notamment la proportionnalité et la hiérarchisation). La réalisation des cartes a longtemps été l'apanage de professionnels disposant d’un outillage élaboré.

Dans la pratique scolaire, l’élève est longtemps resté davantage utilisateur que producteur de cartes, avec principalement des exercices de lecture, d’analyse critique, de mise en relation, portant sur des cartes disponibles par différents canaux : manuel, atlas, sites internet... Aujourd'hui, la cartographie automatique permet à l’élève de produire des cartes en utilisant des logiciels ou des applications internet, désormais tout à la fois pertinents et d’un maniement aisé. Ces outils permettent de centrer le travail de l’élève sur des opérations telles que la discrétisation de séries statistiques (fixation de seuils), le choix des trames et figurés, tout en lui épargnant la tâche de réalisation matérielle de la carte. L'usage de ces technologies n'a pas pour autant aboli l'intérêt de la cartographie manuelle, qui reste un bon outil notamment pour accompagner la mémorisation de repères spatiaux et réfléchir à la sémiologie graphique.

Le croquis est une carte réalisée à la main à partir d'un fond de carte. Ce dernier est pourvu d'une échelle et, si nécessaire, d'une orientation (sur un planisphère l'orientation est superflue voire non pertinente). Le schéma désigne une production cartographique donnant des ordres de grandeur et de localisation, sans fond de carte, autrement dit « à main levée ». L'orientation et l'échelle restent nécessaires mais cette dernière est plus approximative que sur un croquis. 

Les trois termes carte, croquis, schéma, et les réalités qu’ils expriment ont à la fois leur sens et leur place dans les démarches d’enseignement, sous réserve d’une perception claire par les professeurs de leur statut et de leur usage et de l’explicitation de ceux-ci aux élèves.

D'après un texte original de Gérard Dorel, janvier 2003. Dernière modification (JBB) octobre 2021.


Pour compléter

 

Actions sur le document

Affiner les résultats par :