Vous êtes ici : Accueil Glossaire Effet tunnel

Effet tunnel

Publié le 11/03/2013

L'effet-tunnel est la perte d'accessibilité relative pour les petits pôles lors de la construction d'une infrastructure à grande vitesse entre les grands pôles.

Par souci de raccourcir toujours plus les distances-temps entre les plus grandes agglomérations, la densité des nœuds des grands réseaux de transport contemporains tend à décroître : les LGV (lignes à grande vitesse) et les autoroutes comportent moins de points d'accès (gares TGV, bretelles) que les lignes classiques et les routes normales. Les transports aériens sont, par nature, créateurs d'effet tunnel.

Aussi, des portions importantes des territoires sont mal desservies par les réseaux de transport rapide, les réseaux qui les traversent ne les irriguent pas et apparaissent comme des corps étrangers. À l'échelle micro-locale, la construction d'un axe à grande vitesse tend même à gêner les circulations, en réduisant les points de traversée possible, compte-tenu de l'emprise des réseaux en largeur et de la nécessité de construire des passerelles ou des tunnels pour les traverser. Cela pose également la question de la continuité écologique.

(ST, JBB) Dernière mise à jour : janvier 2019