Vous êtes ici : Accueil Glossaire Industrialisation par substitution aux importations

Industrialisation par substitution aux importations

Publié le 08/10/2019

L’industrialisation par substitution aux importations (parfois abrégée ISI) est une stratégie de développement économique des pays dits alors « en voie de développement », prônée des années 1930 aux années 1970, et en particulier après les indépendances africaines et asiatiques dans un contexte de réflexion sur ce qu’on appelait alors le « tiers-monde ». L’industrie est alors au cœur de la plupart des modèles de développement.

Alors que beaucoup de pays du « tiers-monde » étaient exportateurs de matière première, les théories économiques virent dans l’industrialisation un moyen de sortir du sous-développement. Dans ce contexte, la stratégie de l’industrialisation par substitution aux importations consiste à sortir de la dépendance aux importations de biens transformés en les produisant à l’intérieur de pays. Les réalisations se sont heurtées à la faiblesse des marchés intérieurs et à la concurrence des industries déjà matures dans les pays développés.

Des tentatives d’industrialisation suivant cette doctrine ont été entreprises au Brésil (1930-1964), en Argentine (1950-1975), en Inde (après 1947), voire dans les outre-mer français.

(JBB) octobre 2019