Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Maritimes (frontières)

Maritimes (frontières)

Publié le 08/03/2013

La définition de frontières et de délimitations en milieu maritime a des enjeux considérables du point de vue du partage des ressources (halieutiques, énergétiques, minières) et de la gestion des droits de passage. La situation est d'autant plus complexe lorsque les espaces auxquels deux ou plusieurs États adjacents peuvent prétendre se chevauchent. Par ailleurs, les progrès réalisés par les technologies d'exploitation off shore des ressources, la pression croissante sur ces dernières, étend les espaces maritimes convoités, disputés.

Le droit maritime international est d'origine coutumière et conventionnelle. La Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer (CNUDM / United Nations Convention on the Law Of the Sea / UNCLOS), signée à  Montego Bay (Jamaïque) en 1982, est entrée en vigueur le 16 novembre 1994, après ratification ou adhésion de 60 États (il y a 157 États signataires de la Convention en 2014).
Les confllits frontaliers portant sur les espaces maritimes sont portés devant la Cour internationale de Justice de La Haye.

Voir :
- l'article : Les marines nationales, définitions et redéfinitions de leurs missions dans le monde, après la Guerre froide » (Éric Frécon)
- l'article : Le détroit de Malacca : porte océane, axe maritime, enjeux stratégiques (Nathalie Fau)
- le corpus documentaire  : Océan Arctique, des frontières maritimes à l'épreuve d'une nouvelle donne climatique ? (Sylviane Tabarly)
- le corpus documentaire : Où passe la frontière entre la Corée et le Japon ? (Cécile Michoudet)
 

- la carte interactive des limites de la ZEE sur Marineregions.org

Mise à jour : septembre 2014