Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers régionaux Lyon, espaces et échelles d’une métropole européenne Géographie appliquée Entrer dans l’agglomération lyonnaise par le train : treize arrêts sur images

(Dossier) Lyon, espaces et échelles d'une métropole européenne

Entrer dans l’agglomération lyonnaise par le train : treize arrêts sur images

Publié le 01/07/2019
Auteur(s) : Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Une série de treize photographies prises depuis le train en entrant dans Lyon permettent d'interpréter les formes urbaines depuis la périphérie vers le centre de l'agglomération.

Bibliographie | citer cet article

Le 17 avril 2017, à 17 heures 19, le Train à Grande Vitesse (TGV) en provenance de Valence pénètre par le sud-est dans l’une des principales agglomérations françaises, celle de Lyon. La ligne à grande vitesse fait un large détour qui l’éloigne de la trajectoire la plus directe, le long du Rhône, encore empruntée par les trains régionaux. Un orage se prépare et la lumière est irréelle, éclairant comme un projecteur les bâtiments qui commencent à apparaître le long de la voie de chemin de fer. 51 photos sont alors prises depuis le train, à droite dans le sens de la marche, entre le début de l’urbanisation à Saint-Priest et le centre de Lyon à la gare de la Part-Dieu, destination du train. 13 de ces clichés sont présentés ici, arrêts sur image d’un parcours de 12 km effectué en 10 minutes. Ils rendent compte de l’extension de cette métropole en empruntant le chemin inverse de l’étalement urbain, de la périphérie vers le centre, à la manière d’un transect, cette démarche géographique ancienne qui consiste à décrire un territoire le long d’un segment.

Les 13 photographies sur l'image satellite de Lyon et schéma des paysages observables

Paysages de Lyon depuis le train

Liens vers la localisation des photographies dans le Géoportail (elles sont prises depuis la ligne de chemin de fer, en allant vers l'ouest puis le nord, et en regardant à droite) : 1. Immeubles 2. Immeubles 3. Entrepôts 4. Entrepôts 5. Petit habitat collectif 6. Usine Carbone Savoie 7. Immeuble résidentiel 8. Immeuble résidentiel 9. Immeuble résidentiel 10. Manufacture des tabacs 11. Pôle Emploi 12. Archives du Rhône 13. Derrière la Part-Dieu (en cas de problème d'affichage sur Géoportail, dézoomer ou patienter).

Atlas de Lyon — paysages urbains vus du train

Le regard de l'historienne de l'urbain

Photographie 1

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

9 boulevard des roses, Saint-Priest. À 12,6 km de la gare de la Part-Dieu.

Cette photographie introductive a été prise dans la commune de Saint-Priest, au sud-est de Lyon. Au 1er plan, l’entreprise de vin Castel Rhône possède de grands entrepôts bas d’un seul niveau. Il n’y a pas de transition entre les parcelles agricoles consacrées aux grandes cultures et l’entrée dans les zones d’activité. Les immeubles de grande hauteur sont rares et ceux de la photographie, construits dans les années 1970, se détachent à l’arrière-plan, dans un paysage composé essentiellement de maisons individuelles et d’entrepôts ou de locaux industriels. Le front d’urbanisation progresse à partir des noyaux villageois anciens au détriment des terres agricoles, ce qui pose la question de la durabilité de notre modèle actuel d'étalement urbain. 

Photographie 2

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

11 rue des Lys, 69800 Saint-Priest. À 11,8 km de la gare.

Géographiquement proche de la photographie 1, cette image correspond au même type de morphologie urbaine. Tout le long de cette partie de la ligne, on voit des entrepôts au premier plan. C’est lié à la présence de la voie ferrée et d’une gare de triage proche, mais également à la disponibilité et au faible coût du foncier près des voies en raison des nuisances qu’elles génèrent. D’autres fonctions urbaines évacuées progressivement vers la périphérie se retrouveront à proximité de la voie ferrée : caserne, usines… Les immeubles d’habitation visibles sur la photographie alternent avec de l’habitat pavillonnaire.

Photographie 3

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

76 rue du Lyonnais, 69800 Saint-Priest. À 8,4 km de la gare.

Là encore, ce sont de très grandes zones vouées à entreposer des marchandises. Dans cette perspective, on voit les objets en attente à l’extérieur, à même le sol, disposés le long de la voie ferrée. À l’arrière sont visibles une série de petits entrepôts implantés selon un plan différent. Bouteilles de gaz, citernes de carburant, automobiles, marchandises conditionnées en palettes ou en conteneurs : ce que la ville produit et ce qu’elle consomme patiente dans de très vastes superficies vouées au stockage.

Photographie 4

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

28 rue de Bourgogne, 69800 Saint-Priest. À 9,5 km de la gare.

Comme les trois premières photos, celle-ci fait nettement apparaitre les constructions très précaires des immenses zones récentes d’entrepôts de cette partie de l’agglomération. C’est la première couronne d’urbanisation qui prend place sur de vastes tènements gagnés sur la campagne.

Photographie 5

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

8 rue André Lebon, 69200 Vénissieux. À 7,2 km de la gare.

On a changé de commune, passant de Saint-Priest à Vénissieux, et c’est une petite cité formée de sept bâtiments de cinq niveaux qui apparaît partiellement sur ce cliché. Sa typologie architecturale, sans doute de la première moitié du XXe siècle, fait penser aux cités construites le long des voies par la SNCF à cette période pour loger ses employés. La cité s’insère dans un petit pavillonnaire bas et des zones d’entrepôts.

Photographie 6

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

10 rue de l'Industrie, 69200 Vénissieux. À 6,4 km de la gare.

Les bâtiments du premier plan ainsi que les hautes cheminées visibles à l’arrière font partie des entreprises Carbone Savoie et Savoie Réfractaires SA, spécialisée dans la fabrication de produits réfractaires. Elle est située dans une zone majoritairement industrielle composée de nombreuses autres usines. L’industrie représente 23,8 % des emplois dans la commune de Vénissieux en 2014, et 32,5 % dans la commune voisine de Saint-Fons, contre 7,8 % pour Lyon (Insee RP 2014).

Photographie 7

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

130 rue Challemel-Lacour, 69008 Lyon. À 4,1 km de la gare.

La voie ferrée a franchi le périphérique Sud et a obliqué vers le nord. On est maintenant sur le territoire municipal de Lyon. Le changement est net : c’est le quartier du Grand Trou, beaucoup plus résidentiel, à forte densité. Il est proche de l’hôpital Saint-Jean de Dieu qui possède de nombreuses zones vertes. Son urbanisation a commencé dans les années 1900, même si les immeubles de la photographie sont bien plus récents. Les deux hautes barres visibles sur la photographie ont 18 niveaux, et sont entourées de bâtiments plus bas qui font partie du même ensemble immobilier. Cet ensemble est entouré d’autres opérations du même type et de la même période, mais aussi de petits lotissements bas. La pression foncière et immobilière est plus forte qu’à Vénissieux ou Saint-Priest.

Photographie 8

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

18-10 rue de la Solidarité, 69008 Lyon. À 2,3 km de la gare.

Le train vient de bifurquer en direction de la gare de la Part-Dieu. On est dans une zone plus centrale, plus riche. Bien que les immeubles soient en bordure de la voie de chemin de fer, bruyante, l’immeuble photographié, tout proche du grand cimetière de la Guillotière et du parc Sergent Blandan, récemment aménagé sur un ancien fort, est d’un bon standing.

Photographie 9

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

Angle de la rue Marius Berliet et de l'avenue des frères Lumière. À 1,7 km de la gare.

On n’est plus qu’à 1,7 km de la gare de la Part-Dieu et on entre dans une zone qu’on pourrait nommer « patrimoniale » car elle possède des bâtiments remarquables du XXe siècle. Ici, sur la gauche de la photo, un immeuble de l’après deuxième guerre mondiale, grand vaisseau caractéristique de cette période avec ses terrasses en retrait et ses balcons arrondis.

Photographie 10

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

1 cours Albert Thomas, 69003 Lyon. À 1,4 km de la gare.

Toujours dans cette zone patrimoniale, se trouve le remarquable bâtiment de l’ancienne Manufacture des tabacs, bâtie en 1932 et classée patrimoine du XXe siècle en 2004. Elle est construite en brique jaune, matériau peu employé à Lyon, et présente une intéressante polychromie de la façade. Le bâtiment réhabilité accueille aujourd’hui une partie de l’université Lyon 3.

Photographie 11

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

26 rue du Général Mouton-Duvernet, 69003 Lyon. À 1 km de la gare.

Le bâtiment de Pôle emploi Part-Dieu, aujourd’hui achevé, est alors en construction. Toute cette zone, à l’est des voies du chemin de fer, est en fortes mutations et accueillera à terme plusieurs bâtiments publics, en particulier pour accompagner le transfert des compétences du département du Rhône vers la métropole de Lyon et la réorganisation des services qui en découle.

Photographie 12

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

34 rue du Général Mouton-Duvernet, 69003. À 950 m de la gare.

Le bâtiment du Service d’archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon, datant de 2014, a été construit par les architectes Gauthier+Conquet et associés, ainsi que Dumétier design, et il marque fortement le paysage de cette partie de la ville. « La morphologie des volumes affiche clairement les fonctions qu’ils abritent, trois boîtes renfermant les boîtes des salles d’archives, renfermant elles-mêmes les petites boites des archives. Précieux, subtils et durables, leurs matériaux forment un écrin délicat pour les valeurs conservées dans le bâtiment. Les boites revêtues d’un métal couleur or – tôles en alliage d’aluminium et de cuivre embouties, [font] écho aux dorures des livres. » (source).

Photographie 13

Anne-Sophie Clémençon — photos de Lyon

104 rue Maurice Flandin, 69003 Lyon. À l’entrée de la gare.

Cette dernière photographie a été prise à l’entrée de la gare de la Part-Dieu, au nord du bâtiment des archives. Elle montre bien à quel point ce quartier de la ville, la Villette, est en pleine mutation, avec des grues à droite, des terrains vagues et, au fond, des immeubles résidentiels de standing, récents.

Le sud-est de l'agglomération lyonnaise, carte type 1950 et carte topographique actuelle
avant apres

(source Géoportail)

Cette entrée dans la ville de Lyon par le sud-est sur une douzaine de kilomètres, et les 13 arrêts sur images que constituent les photos, sont riches d’informations diverses. Ce parcours a traversé trois communes à l’identité différente par leur histoire, mais aussi, simplement, par leur position par rapport au centre de l’agglomération. Les frontières avec la campagne, les marges, la périphérie, induisent des types d’occupation, et donc de typologies bâties, spécifiques. Les photos montrent très bien ces différents types de bâtiments : leur taille, leur hauteur, leurs matériaux de construction, leur forme architecturale. Avec un peu d’entrainement, il devient même possible de les dater : anciens ou très récents vers la gare, récents en périphérie. En replaçant chaque bâtiment présent sur les photos dans son contexte urbain, comme nous l’avons fait, se dessine une histoire complexe de l’urbanisation de ce secteur dans l’espace et dans le temps. Elle est, bien sûr, spécifique du terrain photographié, mais pas seulement. En effet, les processus observés sont finalement assez caractéristiques de l’évolution récente des grandes villes européennes.

 

Anne-Sophie Clémençon
Historienne des formes urbaines et de l’architecture, Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.

 

Textes et photographies : Anne-Sophie Clémençon
Mise en web et montages cartographiques : Jean-Benoît Bouron

Pour citer cet article :

Anne-Sophie Clémençon, « Entrer dans l’agglomération lyonnaise par le train : treize arrêts sur images », Géoconfluences, juin 2019.
URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/lyon-metropole/geographie-appliquee/photographies-transect-urbain-lyon

 

Actions sur le document