Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Données territoriales sur l'éducation et l'enseignement supérieur en Europe et en France

Données territoriales sur l'éducation et l'enseignement supérieur en Europe et en France

Publié le 07/02/2018

Une fiche de l'Observatoire des Territoires dessine une géographie de l'éducation en Europe puis en France. 

Quelques données choisies :

En Europe. 108 millions d'Européens sont scolarisés dans des établissements allant de la petite enfance à l'enseignement supérieur. La part des diplômés dans la population européenne augmente, elle a doublé parmi les 30-34 ans dans certains pays. Le tableau de la population par région donne à lire en creux une géographie des pays macrocéphales et polycentriques : c'est en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas que les régions capitales ne sont pas celles qui comptent le plus d'étudiants, ainsi qu'au Royaume-Uni en raison de traditions universitaires locales très anciennes. Un zoom sur l'Erasmus montre que la France fournit le premier contingent d'étudiants bénéficiares de ce programme alors qu'elle compte légèrement moins d'étudiants du supérieur que l'Allemagne et le Royaume-Uni. C'est l'Espagne qui est le premier pays d'accueil d'étudiants étrangers.

En France. Les enfants du « boom » démographique du début des années 2000, léger mais néanmoins sensible à l'échelle d'une classe d'âge, sont au lycée et commencent à entrer dans l'enseignement supérieur. La population des 15-17 ans a augmenté de +5 % entre 2011 et 2016. Cette augmentation est encore plus marquée dans le grand Ouest, l'ancienne région Rhône-Alpes et le Bassin parisien. Le rapport montre que les espaces ruraux ont des établissements plus petits aux classes moins chargées, ce qui ne doit pas faire oublier les distances kilométriques parfois importantes parcourues par leurs élèves. Le rapport consacre un grand zoom à la ségrégation scolaire dans les établissements publics, dont est extraite l'illustration ci-contre. 

Sommaire de la fiche :

En Europe, des populations de plus en plus éduquées et une situation française qui n’égale pas encore celle des pays les plus en pointe

L’éducation dans le premier et le second degré en France

L’enseignement supérieur en France

L’obtention d’un diplôme favorise l’insertion des jeunes sur le marché du travail

Part des collégiens favorisés ou défavorisés par EPCI, 2015

Source : CGET, 2018

Pour compléter
Actions sur le document