Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (types d'espace) Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde Les nouvelles dynamiques du tourisme à travers le monde - Présentation générale du dossier

Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde

Les nouvelles dynamiques du tourisme à travers le monde - Présentation générale du dossier

Publié le 01/09/2011

 

- S'informer, les dossiers scientifiques : Que nous apprennent les initiatives écotouristiques en Afrique australe ? Leçons d'expériences croisées en Afrique du Sud et au Mozambique / Le tourisme, indicateur et outil de transformation du Monde / Le tourisme de croisières en Méditerranée / Le  tourisme intérieur chinois, reflet des mutations de la Chine contemporaine / Tourisme et "développement durable" : de la lente émergence à une mise en œuvre problématique /  Se déplacer pour se faire soigner : une mobilité en expansion, généralement appelée "tourisme médical" / Tôkyô Disney Resort et Disneyland Resort Paris : deux modèles originaux d'aménagement touristique au Japon et en France
- Corpus documentaire :  Le Costa Rica, un modèle pour l'écotourisme ? / Touristes dans les bidonvilles : après la télé réalité, le "tourisme réalité" / Quand le tourisme se diffuse à travers le monde
- Un glossaire précise le vocabulaire employé, les notions et les connaissances, et il organise les renvois aux contenus du dossier
- Géographie vivante ouvre sur une géographie appliquée et incite à nouer des contacts avec des partenaires extérieurs au monde de l'éducation (administrations, entreprises, responsables politiques, etc. ) ainsi qu'à mettre les élèves en situation active.
Pour ce dossier : Les entreprises du voyage et du tourisme confrontées à la gestion des crises et des risques
-
Savoir faire fournit des conseils, des informations sur les méthodes et activités mobilisées en géographie. Pour ce dossier : Évaluer et comparer l'attractivité touristique : des outils / Réaliser des cartes thématiques (cartographie interactive), France (régions), Monde
- Des ressources (bibliographie - ressources en ligne - multimédia) sont présentées et classées pour prolonger le dossier

Nouveautés pour ce dossier :


- Que nous apprennent les initiatives écotouristiques en Afrique australe ? Leçons d'expériences croisées en Afrique du Sud et au Mozambique (Fabrice Folio, mai 2011)

- Le tourisme de croisières en Méditerranée (Carine Fournier, mars 2011)


Quelques mots - clefs du dossier

acteurs du tourisme, altérité, attraction, attractivité, capacité de charge, destination, écoumène touristique, impacts (économiques, sociétaux), ingénierie touristique, lieu touristique, mise en tourisme, opérateurs, réseau touristique, site touristique, station touristique, système touristique, tourisme durable, tourisme hors-sol, tourisme médical. Voir aussi le glossaire.

Cadrage général

Le tourisme constitue dans le monde contemporain une réalité à fois économique (5% du PIB  mondial et 6 à 7% des emplois mondiaux) et  sociale, avec la massification des pratiques touristiques et une progression de celles-ci corrélée à l'émergence au tourisme de nouveaux groupes sociaux, pour une large part issue de pays émergents.
Si dans le passé, la géographie a pu se sentir mal à l'aise avec le tourisme, activité multiforme perçue comme difficile à cerner et à quantifier, sa présence aux différents niveaux de l'enseignement scolaire comme dans les thèmes de recherche des géographes, montre qu'il n'en est plus rien et  que le fait  touristique peut, sous réserve d'utiliser démarches et outils d'analyse appropriés,  être appréhendé comme objet géographique à part entière.

Pour une approche géographique du tourisme :

Identification du / ou des niveau(x) d'échelle pertinents
pour l'analyse d'un espace ou d'un flux touristique, soit,
- échelle du monde : zones émettrices, zones réceptrices, (grands bassins touristiques mondiaux), flux ; 
- échelle des bassins touristiques : aires, pôles ;
- échelle des États : États émetteurs,  États récepteurs ; enjeux d'aménagement, impact et enjeux économiques, sociaux, environnementaux, solde touristique ;
- échelle régionale : tourisme et développement régional, spécialisation touristique ;
- échelle locale : aménagements et paysages du tourisme.

Analyse en terme de potentialités/contraintes : cette lecture s'est substitué à la supposée "vocation touristique" anciennement utilisée par la géographie pour cerner régions et pôles touristiques ;  elle ne se limite plus à la seule prise en compte des aménités climatiques ou culturelles du lieu, mais intègre des variables comme l'accessibilité, le contexte politique (stabilité, sécurité), l'environnement, etc.

Le tourisme comme facteur de différenciation spatiale : la généralisation des transports à longue distance couplée à la diversification des pratiques (tourisme "extrême", ou d'aventure) a élargi l'oekoumène touristique au globe tout entier. Toutefois à l'échelle de la planète une différenciation s'opère,  distinguant espaces émetteurs et zones réceptrices. Les "bassins touristiques" appréhendés à différentes échelles révèlent de forts contrastes, en termes de fréquentation et d'impacts, entre des lieux soumis à une forte pression et fréquentation touristique et d'autres délaissés.

Le tourisme, une forme d'échange dans lequel c'est le touriste (consommateur) qui vient au produit touristique (offre) ; la pratique touristique se distingue de l'activité quotidienne en ce qu'elle suppose un déplacement, une distance, une destination, et donc la mise en relation  de lieux distincts et distants (espace du quotidien/espace touristique) ; elle repose sur le jeu d'acteurs (touristes, professionnels du tourisme et de l'aménagement, etc.) ; elle suscite des flux (flux de personnes, flux financiers).

Le tourisme, une activité génératrice d'aménagements et de paysages spécifiques : si on admet qu'il n'y a pas de "vocation touristique" à tout jamais établie, fréquentation et pratiques touristiques sont le résultat d'aménagements (pour l'accès, pour l'hébergement, pour les pratiques sportives et de loisirs) ; ces derniers marquent et modifient inégalement les lieux, éventuellement de manière agressive (barres d'immeubles en bordure de mer ou en montagne) ; parfois ces aménagements sont "en creux" et constituent, en raison même du tourisme, en une "mise en réserve" plus ou moins stricte des espaces (parcs nationaux).

Le tourisme une activité désormais appréhendée en termes de développement durable : dans cette perspective, la mesure du tourisme ne peut plus se limiter à la seule dimension économique ; elle intègre désormais une préoccupation sociale en s'interrogeant sur les bénéfices retirés ou non de cette activité par les populations des zones et pôles touristiques, mais aussi une dimension environnementale (impact sur les milieux : érosion, végétation, faune,  question de l'eau, gestion des déchets, etc.). L'articulation de ces trois dimensions permet d'apprécier, pour un lieu ou espace donné, le caractère durable ou non de l'activité touristique.

Pour compléter : Tourisme et espaces touristiques au fil des programmes, un document .pdf

par Jean-Louis Carnat, IA-IPR d'histoire et géographie,
membre du comité éditorial de Géoconfluences,
le 1er septembre 2011

Auteurs et coordination

Ce dossier a été initié et coordonné par Rémy Knafou. Sa première mise en ligne date du 7 février 2011.

 Virginie Chasles, université de Lyon (Jean Moulin Lyon 3), Équipe Santé Individu Société (EA 4128 SIS)

 Fabrice Folio, département de Géographie, EA 12, CREGUR, université de La Réunion

 Carine Fournier, université de Bretagne Occidentale

 Jean-Christophe Gay, université de Nice-Sophia Antipolis, UMR Espace CNRS

 Rémy Knafou, université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

 Raphaël Languillon-Aussel, université de Lyon (Lumière Lyon 2), UMR 5600 "Environnement, ville,     société"

 Laure Paradis, université de Montpellier, UMR CBAE CNRS

 Emmanuelle Peyvel, ENS de Lyon, université de Lyon, Institut d'Asie orientale (IAO), UMR 5062

 Sylvine Pickel, université d'Angers

 Sylviane Tabarly, ENS de Lyon / Dgesco

 Benjamin Taunay, université d'Angers, UMR 6590 ESO "Espaces et Sociétés"

 Luc Vacher, université de La Rochelle, UMR LIENSs CNRS

 Hervé Parmentier (ENS de Lyon) a réalisé des modules de cartographie interactive (géoclip).

 

Retour en haut de page
Retour haut de page

Mise à jour :  1-09-2011

 


Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon
Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial
Actions sur le document