Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Carte mentale

Carte mentale

Publié le 12/03/2013

On appelle carte mentale la transcription sous forme cartographique de l'espace tel qu'un individu ou un groupe se le représente. Il ne s'agit pas d'une simple représentation mentale mais bien d'une expression cartographique d'une représentation subjective de l'espace. La personne testée reporte sur un support, de mémoire et sans aide extérieure, les lieux qu'elle fréquente et/ou qu'elle connaît plus ou moins. Ce faisant, elle sélectionne, hiérarchise, localise des éléments de l'espace en fonction de ses pratiques spatiales, de son âge, de son genre, de son milieu socio-culturel, de sa mémoire, de ses perceptions, de son imaginaire, etc.

Proposé à l'origine par des géographes anglo-saxons (Kevin Lynch, L'Image de la cité, 1960), ce concept a eu beaucoup de succès dans les années 1970, en lien avec le courant de la "géographie de la perception". Divers procédés peuvent être utilisés : papier vierge, fonds de carte muets, jeu de plateau (comme le JRS, jeu de reconstruction spatiale développé par Thierry Ramadier), etc.

L'intérêt pour le géographe est de confronter le construit des cartes mentales des participants avec la réalité des cartes "objectives" de l'espace de référence. Il observe ainsi la survalorisation de l'espace proche et de certains lieux. Cet outil permet aussi de comprendre les processus archétypaux d'acquisition, de mémorisation et d'utilisation des connaissances spatiales. Il contribue à la mise à jour des structures cognitives de la perception de l'espace. Il peut aussi participer à la définition d'identités spatiales individuelles et collectives.
Cette méthode est néanmoins à utiliser avec prudence. En effet, elle est soumise à des biais liés aux inégales compétences graphomotrices et à l'ambiguité des omissions de la part des enquêtés.

Sources :
Jean-Jacques Bavoux & Laurent Chapelon, Dictionnaire d'analyse spatiale, Paris, Armand Colin 2014.
Ramadier T., Depeau S., 2010, « Approche méthodologique (JRS) et développementale de la représentation de l’espace urbain quotidien de l’enfant », in I. Danic O., David S., Depeau S. (dir.), Les enfants et les jeunes dans les espaces quotidiens, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, pp. 61-74.

Voir :
Fleur Guy et Sandrine Depeau, Carte à la une : la carte mentale par le jeu pour comprendre l’espace vécu par des adolescents, 2014

Mise à jour : novembre 2014