Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Connectivité, connexité

Connectivité, connexité

Publié le 11/03/2013

Dans un réseau, la connectivité permet d'évaluer les possibilités de mise en relation entre différents nœuds (les pôles du réseau). Plus l'indice de connectivité est fort, plus le nombre de chemins possibles pour aller d'un noeud à un autre est élevé et donc permet de faire un choix en faveur de la liaison la plus performante (temps, coût). Un réseau dans lequel il existe une liaison directe entre tous les nœuds bénéficie d'une connectivité maximum. Un réseau qui présente une forte connectivité est beaucoup moins vulnérable aux perturbations de toutes sortes entraînant le blocage d'une relation.

La connexité désigne, dans la théorie des graphes, la capacité d'un réseau d'assurer la mise en relation des nœuds par les arêtes d'un réseau. Elle indique s'il est possible, à partir de n'importe quel noeud, de rejoindre les autres. Un réseau est dit connexe s'il pemet de relier l'ensemble des noeuds à partir de l'un d'entre eux. Un réseau est connexe ou ne l'est pas : c'est une propriété binaire. Par opposition aux relations de simple proximité (dites en continuité ou en contigüité), les relations de connexité sont celles qui utilisent le support d'un réseau pour joindre deux lieux qui peuvent être très éloignés. Le rôle des noeuds est essentiel dans la connexité du réseau. Un réseau connexe solidarise un système territorial.

Mise à jour : février 2015

Voir en rubrique "savoir faire" du dossier Mobilités, flux et transports.