Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Lobbies, lobbying, groupes de pression ou d’influence

Lobbies, lobbying, groupes de pression ou d’influence

Publié le 20/10/2021

Le lobbying désigne une activité d’influence ou de pression sur le pouvoir politique. Un lobbyiste est un acteur pratiquant cette activité et un lobby peut désigner l’ensemble des lobbyistes d’un secteur donné (l’automobile, l’agroalimentaire…). Une traduction française serait « groupe de pression » ou, moins connoté négativement, « groupe d’influence ».

Reflétant une intrication très forte entre pouvoir politique, pouvoir économique et société civile, le phénomène de lobbying, peut être vu soit comme une faiblesse des démocraties (par la capacité d’acteurs puissants à imposer leurs vues à un pouvoir faible), soit au contraire comme un signe de vitalité démocratique (par la capacité du pouvoir à tenir compte des attentes de la société civile). La connotation du terme est très péjorative en français (on parlera d’un « lobby » pour les défenseurs de l’industrie pétrolière mais plus rarement pour les défenseurs des droits de l’Homme ou de l’écologie). Le lobbyisme est alors vu sous l’angle de l’ingérence de grandes entreprises, notamment les plus socialement indéfendables (lobby du tabac, des armes à feu…), comme frein aux mesures politiques porteuses d’avancées sociales ou écologiques. Dans d’autres cultures, en Amérique du Nord notamment, le lobbying est considéré comme une façon de rendre officielle et transparente des pressions qui sinon s’exerceraient de toute façon par d’autres canaux moins officiels. Il est ainsi légal, pour des groupes de pression, de donner d’importantes sommes d’argent au Sénat ou à ses membres, à condition d’en faire la déclaration à partir de 3 000 $ par trimestre (Scheffler et Nussbaum, 2021). La liste des donateurs est rendue accessible au public par le Sénat. Ce type de fonctionnement, dont on peut se demander s’il empêche réellement l’existence d’autres canaux d’influence moins transparents, est aussi celui qui a cours en Europe au niveau des institutions communautaires. Bruxelles est ainsi, après Washington, l’une des plus fortes concentrations de groupes d’influence au monde.

(JBB) octobre 2021


Pour compléter
Contenus corrélés
Capitale
Fédéral, fédéré

Actions sur le document

Affiner les résultats par :