Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Routes de la soie

Routes de la soie

Publié le 27/01/2016

Lancée en 2013 par le président chinois Xi Jinping, la mise en place concomitante d’un corridor terrestre et d’une route maritime de la soie (yidai, yilu, mot à mot : une ceinture, une route) à travers l’ensemble de l’Eurasie participe des ambitions économiques et géostratégiques de la Chine. 

Les nouvelles routes de la soie, et en particulier le corridor terrestre, ont pour but à la fois d’accroître, grâce à la mise en place d’un véritable plan Marshall qui ne dit pas son nom, la présence économique chinoise sur sa périphérie mais aussi de pacifier celle-ci et d’y améliorer la sécurité des intérêts et des ressortissants de la République populaire. Ces routes de la soie sont aussi appelées à renforcer la connectivité économique et politique entre la Chine et le reste de l’Eurasie, l’Afrique et le Moyen-Orient, et à contourner ou affaiblir la puissance américaine.
Le ralentissement de l’économie chinoise va probablement réduire à la baisse une partie des ambitions des nouvelles routes de la soie.

Pour aller plus loin : 


Mise à jour : octobre 2016