Vous êtes ici : Accueil Glossaire Ville durable

Ville durable

Publié le 29/01/2013

NB. Cet article date de 2009. Voir la notion en débat, plus récente :
Chloé Tommasi et Anne-Lise Boyer, « La ville durable », Géoconfluences, novembre 2018.

Le processus de concentration des populations dans les villes a différentes conséquences, aux dimensions souvent environnementales, certaines positives, certaines négatives.

En effet, les villes permettent des économies d'échelle, en matière de transport par exemple, qui peuvent être intéressantes : ainsi, les lignes de Transport en commun en site propre (TCSP) deviennent rentables et dispensent du recours à des solutions individuelles. Par contre, les phénomènes de péri-urbanisation, qui se généralisent depuis les années 1970, compliquent la satisfaction des besoins de mobilité des populations concernées qui recourent alors plus massivement à des véhicules individuels. On aboutit ainsi à des phénomènes de congestion, à des déséconomies d'échelle.

C'est pour ces raisons que la Commission européenne préconise l'adoption d'un modèle de "ville compacte" afin de limiter l'étalement urbain. La ville compacte, à travers des opérations de réhabilitation, de rénovation et de requalification, densifie l'espace urbain. Elle rentabilise les transports publics qui limitent ainsi le recours aux véhicules privés. Les distances à parcourir pour satisfaire les besoins des populations sont plus courtes, ce qui facilite les déplacements piétonniers ou cyclistes.

Au demeurant, la relation directe entre forte densité et réduction des déplacements n'est pas toujours validée. Les trop fortes concentrations, les fortes densités sont aussi porteuses d'engorgements et de nuisances. Des modèles urbains de type polynucléaire peuvent proposer des compromis intéressants, entre hyperconcentration et étalement.

Dans un contexte de négociations internationales sur le post-Kyoto, autour du sommet de Copenhague par exemple, les villes se dotent de programmes vitrines, entre actions de communication et souci véritable d'atteindre le "zéro carbone".

(ST) nov. 2009.


Pour compléter