(Dossier) Lyon, espaces et échelles d'une métropole européenne

Introduction

Publié le 21/06/2019
Auteur(s) : Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Florence Nussbaum, doctorante en géographie, responsable scientifique de Géoconfluences - Université Paris Diderot (Paris 7), UMR Géographie-Cités

Les programmes de 1ère technologique en vigueur à partir de septembre 2019 proposent, dans le cadre du thème consacré à la métropolisation, deux sujets d’étude au choix dont l’exemple lyonnais. Géoconfluences a publié à plusieurs reprises des ressources sur la ville de Lyon (on les retrouvera dans la bibliographie du dossier) mais jamais un dossier dédié. Géoconfluences est pourtant bien placé puisque le site est le fruit d’un partenariat entre la Dgesco (ministère de l’Éducation nationale) et l’École normale supérieure de Lyon où se situent ses locaux (figure 1). Le nom de notre site internet avait été choisi en référence au site de Lyon, et représente symboliquement la confluence entre savoirs universitaires et scolaires. La plupart des auteurs du dossier sont d’ailleurs rattachés à l’UMR 5600 Environnement-Ville-Société (EVS) qui regroupe des chercheuses et chercheurs de plusieurs universités lyonnaises et stéphanoises.

Figure 1. L’ENS de Lyon, à proximité d’un site de confluence

confluence Lyon

Carte extraite de l’entrée « Confluence », la 1000e définition de notre glossaire

 

L’objectif est ici de proposer des ressources utiles aux enseignants pour préparer leurs cours de première technologique, mais qui sont également mobilisables dans le cadre d’autres parties des programmes scolaires, en première générale ou en troisième par exemple. Proposer un dossier sur Lyon était aussi l’occasion de produire des cartes qui pourront être utilisées en classe et qui sont pour la plupart regroupées dans l’atlas du dossier.

Le dossier est axé sur le thème de la métropolisation, qui lui-même est relié à d’autres thématiques qui se répondent entre-elles : l’étalement urbain, les mobilités à toutes les échelles spatiales et temporelles, les défis environnementaux et la demande sociale de nature en ville, la verticalisation et le prix du foncier, le creusement des écarts de richesses et les inégalités sociales entre quartiers et entre communes de l’agglomération… Si chaque article s’intéresse à une thématique précise, tous éclairent sous des angles différents l’ensemble de ces questionnements.

Bien d’autres villes françaises ou européennes se prêtent à des analyses pertinentes sur la métropolisation (le programme de première technologique offre d’ailleurs le choix entre Lyon et Londres). Les enseignants qui feront le choix d’étudier une autre ville avec leurs élèves pourront mobiliser le cas lyonnais pour apporter un éclairage complémentaire, proposer un changement d’échelle, ou dans le cadre d’une évaluation.

 

Jean-Benoît BOURON
Responsable éditorial de Géoconfluences

et Florence NUSSBAUM
Responsable scientifique de Géoconfluences

<<< Retour à la page d'accueil du dossier

Actions sur le document